Halte à l’infox: la famille Mobutu n’a fait aucune déclaration sur scrutins combinés du 20 décembre ( Mise au point)

Dans une mise au point faite ce vendredi 29 décembre 2023 à Gbado-lite par les candidats Mobutu Zemanga Zemanga  provincial numéro 60 (Dit koko ze) et
Marie Antoinette Yango Mobutu nationale numéro 02. Respectivement dans les circonstances électorales de Mobay Mbongo où le recueil.net a pu consulter, ces deux candidats mettent en garde tous ceux qui voudraient saboter l’effort du gouvernement congolais.

Selon Zemanga fils et Marie Antoinette Yango,le faux document fabriqué de toute pièce intitulé  » notes techniques sur les incidents majeurs ayant fait entrave à notre élection aux scrutins national et provinciale du 20 décembre dans la circonscription électorale de Mobay Mbongo dans la province du Nord Ubangi qui circule sur la toile, est une insulte aux efforts consentis par le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a organisé les élections dans le délai constitutionnel.

Et de poursuivre,

« Nous avons été sur terrain pour battre campagne conformément au calendrier de la CENI. Le vote à eu lieu et nous n’avons fait aucune déclaration sur ces scrutins qui se sont déroulés dans un climat apaisé. Seuls la commission électorale nationale indépendante et la cour constitutionnelle sont des organes habiletés respectivement pour la publication et la confirmation des résultats des scrutins. Ainsi, nous mettons en garde toutes personnes qui tenteraient de désorienter l’opinion publique sur le bon déroulement de ce processus électoral et appelons la population à être vigilante et de méfier à cette énième manipulation.» ont-ils ajouté

Ci-dessous l’intégralité de ce fakenews 👇👇👇👇👇

NOTES TECHNIQUES SUR LES INCIDENTS MAJEURS AYANT FAIT ENTRAVES A NOTRE ELECTION AUX SCRUTINS LEGISLATIFS NATIONAL ET PROVINCIAL DU 20/12/2023 DANS LA CIRCONSCRIPTION ELECTORALE DE MOBAY MBONGO DANS LA PROVINCE DU NORD UBANGI

Nous, Madame MOBUTU YANGO et Monsieur MOBUTU ZEMANGA, respectivement candidate députée nationale pour le regroupement politique 2ATDC, N°2 et candidat député provincial du regroupement politique APCF, N°60, tous dans la circonscription électorale de MOBAY MBONGO dans la province du Nord Ubangi décrivons succinctement les 05 incidents majeurs nous ayant causé du tort:

  1. Dans le groupement de MANIKO qui est notre bastion naturel, deux dispositifs électroniques de vote n’avaient pas fonctionné et cela nous a fait perdre plus de 1000 voix chacun, un manque à gagner important;
  2. Dans les localités de KINGI, SOWA et BOGONDA, le chef de groupement de ces localités avait intimé l’ordre à ses sujets de ne pas voter pour les candidats MOBUTU YANGO et MOBUTU ZEMANGA, en plus, nos témoins avaient été chassés de centre de vote, leurs cartes d’électeurs confisquées;
  3. A MOBAY MBONGO CENTRE, un candidat du nom LEMBO, un Agent de l’ANR de surcroit s’était pointé dès l’ouverture des bureaux de vote à distribuer à chaque électeur une somme de 1000fc, puis 3000FC chacun vers le soir;
  4. A KOTAKOLI, dans un centre de vote comprenant quatre bureaux de vote, aucun dispositif électronique de vote ne reconnait ni nos noms, ni nos numéros moins encore nos images, et dans ce centre de vote, nous avons eu zéro voix pendant que nos électeurs sont allés massivement pour nous voter;5. Dans la localité de GIDO à 5 Km de KOTAKOLI, il a été refusé à nos électeurs de voter pour nous, il leur avait été imposé des candidats.

Nous certifions que les informations ci-dessus fournies sont vraies et vérifiables.

En foi de quoi, nous soussignons aux jours, mois et an que dessous.

Fait à Mobay Mbongo, le 23/12/2023

  1. Mme MOBUTU IT
  2. Monsieur MOBUTU ZEMANGA

Rappelons que le retour triomphal des enfants biologiques de feu maréchal Mobutu sur la scène politique fait couler beaucoup d’encre et salive sur cette partie du territoire national.

You May Also Like

KANANGA: PNUD et UNFPA et ses partenaires dans un atelier technique sur le projet KOICA à kananga

Sous Région des Grands Lacs : « Situation des déracinés », le Panel des Experts de la Société Civile exige une rencontre Tshisekedi-Kagame en face de Dénis Sassou Nguesso

RDC : Vivant ou mort depuis le mois de septembre 2023, la famille de MANSILA DIEU MERCI recherche les traces de son fils

Élimination de la violence sexuelle en temps de conflit : Grâce l’appui de UNHCR, FMMDI sensibilise une cinquantaine des femmes et hommes au Kasaï Central

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *