État de la nation : Me Muke Mukengeshayi le PCA de l’ONAPAC pense que Felix Tshisekedi est le choix précieux pour la présidentielle de 2023.

Près de 3 heures de discours. Un discours séducteur interrompu parfois par des acclamations. Tshisekedi a déroulé son bilan de cinq ans ponctué par de nombreuses réalisations. Fort de son bilan qu’il juge positif, le président de la République a ainsi rappelé aux Congolais qu’ils ont le choix à faire, soit de repartir à zéro ou de consolider l’élan du progrès lancé durant son premier quinquennat.

Au chapitre des réactions, Me Muke Mukengeshayi le PCA de l’ONAPAC pense que Felix Tshisekedi est le choix précieux pour la présidentielle 2023.

Après ce congrès qui a réuni les deux chambres du parlement conformément à constitution, Me Muke Mukengeshayi a dans une interview rappelé la nécessité de s’accrocher à la vision du président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui n’a rien à prouver au peuple congolais car son bilan est largement positif, et cela dans tous les secteurs de la vie nationale.

« le Chef de l’Etat a révélé des réalisations inédites et surtout que le pays se trouve sur un élan d’espoir. J’appelle la population à soutenir sa candidature pour un nouveau quinquennat ».

Maître Muke appelle les congolais de continuer avec les acquis. « Nous avons le choix entre repartir à zéro ou de continuer avec les acquis de cet élan positif en avançant main dans la main avec une vision claire et un but commun vers un avenir où chaque congolais aura la possibilité de prospérer», a fait savoir le chef de l’État qui veut un second mandat pour parachever les différents chantiers.

Rédaction

You May Also Like

58e édition de la coupe du Congo : l’As Kamayi battu et éliminé à domicile par le DC Virunga

Ituri : cinq civils tués dans une incursion des miliciens de Codeco à Banyali Kilo

Des femmes Leaders en mission de plaidoyer à Kinshasa pour la réponse humanitaire

Vote du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, Est-ce, Felix Tshisekedi a écouté toutes les sensibilités lésées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *