RDC : La jeunesse d’ALDEC affûte les armes avec le mouvement de masse «Funa Désire Freddy Bopupa» pour la victoire de FATSHI

« C’est un mouvement inédit qui porte le Secrétaire National de la jeunesse d’ALDEC, au centre de la haute politique en République Démocratique du Congo, particulièrement, pour la législation horizon 2023 », cette jeunesse de FUNA est ainsi, déterminé à bouger les lignes politiques de cette circonscription électorale dans la ville province de Kinshasa. Cette jeunesse veut imprimer d’une belle manière, la victoire de Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour un second mandat rassuré.

Ce jeune leader de la génération Freddy Bopupa a révélé ce vendredi 22 septembre 2023, à la presse nationale et internationale qu’il s’agit pour cette jeunesse, un concept qui traduit l’expression de la population du district de la FUNA, qui veut voir Freddy Bopupa porter le flambeau de cette partie de la capitale à fin, d’apporter un plus apporter dans la gestion de la chose publique, à côté du Chef de l’État Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et la ministre du portefeuille, autorité morale de l’ALDEC.

Interrogé par notre site, Freddy Bopupa qui suit attentivement l’actualité mondiale n’a pas manqué de féliciter le Chef de l’État Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour son discours historique à la tribune de la 78ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU. Pour le secrétaire National de la jeunesse de l’ALDEC, le Chef de l’État a prouvé à la face du monde que la RDC est un pays de paix.

Freddy Bopupa a, dans sa casquette du secrétaire national de la jeunesse d’ALDEC, soutenu les propos du Chef de l’État qui a déploré à la tribune des Nations-Unies, la situation sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo dominée par l’occupation des certains territoires et localités par le M23 appuyé par le Rwanda.

Pour Freddy Bopupa, le début du processus de retrait de la MONUSCO ramené à décembre 2023 est une solution, pour permettre aux forces loyalistes à sécuriser le pays face aux menaces du Rwanda. D’un ton perçant, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a bien insisté sur la position de la RDC qui veut prendre pleinement son destin en main et de devenir le principal acteur de sa propre stabilité a ajouté FB.

«Les terroristes du M23 continuent à massacrer les populations civiles exigeant un dialogue qui ne leur sera jamais accordé » Et, le Président de la République l’a dit d’un ton ferme. Freddy Bopupa pense que la RDC n’a pas besoin d’un dialogue exigé par ces terroristes du M23, car le pays se porte bien et les institutions fonctionnent normalement.

Pour l’instant «Cap vers les élections générales annoncées avec fermeté par le garant de la nation». Felix-Antoine Tshisekedi a confirmé la tenue imminente des élections à tous les niveaux fin décembre 2023 : Freddy Bopupa est prêt avec l’arcenal politique du parti ALDEC à prendre part aux élections prevues d’ici décembre 2023. Au Chef de l’État d’ajouter, les élections auront lieu à tous les niveaux, tous les acteurs se mobilisent déjà, les dispositions sont prises pour garantir la transparence et la crédibilité. Sur ce, « FUNA DÉSIRE FREDDY BOPUPA pour une victoire écrasante du président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui devra sans adversaire de taille, briguer son deuxième mandat »

Et, pour mieux accompagner sa vision «Funa a l’envie de voir Freddy Bopupa élu». Ce jeune congolais du parti ALDEC veut apporter sa touche au parlement dans le but de fédérer les efforts du Chef de l’État, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, et de la femme de prière, maman Kipendano, Adèle KAYINDA MAHINA ministre du portefeuille.

D’ailleurs depuis 2020, Freddy Bopupa mène une campagne médiatique avec le slogan «Fatshi ou rien». Pour Décembre 2023, il lance avec assurance «FUNA DESIRE FREDDY BOPUPA». Ce nouveau concept vise entre autre l’élection du Chef de l’État, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

«Nous sommes confiants que cette fois-ci, le peuple n’a qu’un seul candidat à la présidentielle, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, et à la FUNA, la population de ce coin de la capitale, désire Freddy Bopupa parmi les élus nationaux de la 4e législative en République Démocratique du Congo. Tout cela, c’est avec la bénédiction de Adèle KAYINDA MAHINA autorité morale du parti et femme de prière pour la nation.

Thierry Kasongo Muyumba

You May Also Like

58e édition de la coupe du Congo : l’As Kamayi battu et éliminé à domicile par le DC Virunga

Ituri : cinq civils tués dans une incursion des miliciens de Codeco à Banyali Kilo

Des femmes Leaders en mission de plaidoyer à Kinshasa pour la réponse humanitaire

Vote du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, Est-ce, Felix Tshisekedi a écouté toutes les sensibilités lésées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *