Assemblée nationale : le deputé Iracan interpelle Sama Lukonde suite à la tuerie de Goma

Le vendredi 15 septembre 2023, journée qui a coïncidé avec la rentrée parlementaire, le député national Gratien de Saint Nicolas Iracan, élu de Bunia dans la province de l’Ituri, a déposé au bureau de la Chambre basse du Parlement une initiative de contrôle parlementaire.

« Conformément à l’article 193 de notre règlement intérieur de l’Assemblée nationale, je transmets la lettre n°001/2023 du 15 septembre relative à l’interpellation du Premier ministre », écrit le député national Iracan.

Motivant sa démarche, l’élu de Bunia note avoir appris à travers des extraits vidéo que des sujets congolais ont été massacrés par des éléments identifiés comme ceux appartenant aux forces de l’ordre. Quelques jours après, poursuit-il, une délégation du gouvernement composée de 3 ministres dont l’ Intérieur, la Défense et les Droits humains, s’est rendue sur le lieu pour s’en quérir de la situation.

En tant représentation du peuple, l’Assemblée nationale veut savoir avec exactitude ce qui s’est réellement passé dans la ville de Goma, le 30 août 2023.
Aussi l’élu de Bunia pose-t-il cette question : » Pourquoi il y a eu tuerie de masse, en plus des attaques contre une église et une installation de radio confessionnelle? »
A la suite de ce drame, l’élu de Bunia lance un appel à la solidarité des victimes et de tout le peuple congolais pour faire triompher la vérité.

You May Also Like

Alerte ! Un réseau mafieux à la Gombe pour dépouiller l’État de ses villas

Le Syndicat du Sénat ramène Sanguma Mossai à la raison Titre

Élections des sénateurs et gouverneurs : la CENI prévient les corrupteurs

« Sans le sous-sol congolais l’Union Européenne serait un lion sans dents! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *