Fayulu face à la croix, la chute de Faden House une série du Netlix !

Mafa cynique face à sa propre doctrine

Si aujourd’hui, le Président d’Ecidé, l’opposant farouche au régime de Félix Tshisekedi, Martin Fayulu Madidi se voit son bateau menacé et balloté entre vents et marées c’est à cause du Rubicon qu’il a érigé par ses paroles et ses propres prises de décision. Le dorsale 4 de la dernière élection est hanté par le cauchemar de la rétractation.

Connu pour son fameux non, l’eleve félicité de l’école du « nonisme » dont le maître est Étienne Tshisekedi se voit une fois cynique face à la dotrine ultra-radicale laquelle a caractérisé son émoticone d’opposant.

En effet, MAFA a crié comme la cygale de la Fable de Lafontaine pour avoir raté l’été et le train des élections. Le vieux de Faden House avait pourtant chanté, partout dans le monde, sa non- participation aux élections de décembre 2023 estimant que son fichier électoral décèlait des éléments propices à la fraude. Tenace et opiniâtre, cette décision ayant rencontré une fameuse résistance de ses lieutenants, lui a coûté l’immigration de certains d’entre eux dont le plus notoire, Ados Ndombasi, l’élu de Kinshasa.

Par une communication, le député à la salopette orange, avait une fois appelé son ex leader à la rétractation.  » Noniste » de son etat, le propriétaire de Kin Bouf, bouffa savoureusement cette demande avec une salade de la sourde oreille poussant ainsi Ndombasi à la porte de sortie, lui qui s’en alla comme Jésus après avoir les convives. Et l’application de la frustration s’installa à Faden House.

Jour après jour, suite à l’appel de la mission onusienne au Pays depuis le début de ce mois de septembre, la météorologie du revirement se dessine à travers le ciel nuageux et les brouillards de la maison blanche de l’avenue Tshatshi de la Gombe, soit dit Hôtel Faden House, où un ring comme dans WrestleMania a été installé parmi les « Écidiens » pour une vraie bagarre démocratique à l’interne. « Va-t-il déposer ou pas »? Le débat du lundi 11 septembre dernier auquel, d’après certaines indiscrétions, les « Oui » auraient remporté.

Dans un profond silence comme un crocodile qui avalé sa proie, MAFA serait coupé de ses verbes. Un décor de méfiance souffle comme L’harmattan. Déjà le BRTC avait fermé ses portes pour la députation. Qu’en est-il de l’avenir politique de Prince Epenge et Alex Dende ( Lexxus Légal)? Pensent-ils peut-être que si le Vieux se fait Président de la République, contre toutes attente, devenir les grands tribuns de ce régime qu’aucun prophète nepeut le prédire, ni ne voit venir !

Soit, Lexxus retournerait au Rap pris par le MPR et Gaz Faboulous, nous aurions simplement estimé.
Où Epenge gagnerait le DV Lotery de la politique vers l’Union Sacrée qui ne chasse d’ailleurs personne.

Nous ne saurions savoir !
Car l’avenir est flou, laissons au temps le soin de trouver la formule Delta de cette équation du second degré…

Barca Fibilulu Mpia

You May Also Like

l’élection et l’installation du bureau du conseil de l’ONIA au Kasaï central : Jean Ngalamulume satisfait et jette des bouquets de fleurs à ce bureau

Les voeux les meilleurs de Pierre Bondoki DG de FONER, à l’occasion de la 61ème anniversaire de naissance du Président Félix Tshisekedi

Constant MUTAMBA, un phénomène oublié lors de la publication du gouvernement et pendant l’investiture

Engagement envers les communautés vulnérables: Widal Fondation du couple Loando « étincelant » !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *