Tenge Litho succède à Bertin Mubonzi à la tête du secrétariat interfederal de l’Unc

Remue-ménage dans le camp de l’Union pour la Nation Congolaise Kinshasa. Le Parti cher à Vital Kamerhe affine sa stratégie et change de patron à la tête du Secrétariat Interfédéral de la ville de Kinshasa à l’approche d’un cycle électoral qui devrait débuter dès le 20 décembre 2023.

Le parti appelle à d’autres fonctions politiques, le Député national Bertin MUBONZI, un homme qui n’a pas démérité, un éclectique très proche de Vital Kamerhe, mais qui depuis la convocation du corps électoral pour les élections législatives est très engagé dans la circonscription électorale de Bukavu où il a quasiment élu domicile pour encadrer et entretenir sa base électorale. Il est remplacé depuis le 21 aout 2023 par le Député provincial TENGE LITHO, désigné à titre intérimaire par le Secrétaire Général de ce parti, Monsieur Billy KAMBALE.

Selon une certaine indiscrétion, « il était de bon aloi que ce Kamerhiste soit déchargé pour se concentrer à son électorat de Bukavu, vu que cette circonscription est une arène compétitive exigeante où la présence physique des candidats constitue une des pistes pour le résultat escompté ».

En changeant de tête, le parti de Vital KAMERHE prépare plusieurs grands rendez-vous du calendrier électoral. Il y a tout d’abord les « élections législatives et provinciales » que ce parti souhaite remporter de manière écrasante pour doter au Chef de l’Etat, son candidat à la présidentielle de 2023, une majorité confortable au Parlement, de manière à lui permettre de parachever sa vision pour un Congo nouveau. Ensuite, TENGE LITHO, le successeur de BERTIN MUBONZI a l’appui de la hiérarchie, des cadres, militants de ce parti ainsi que de son prédécesseur ; un atout non négligence pour tout celui qui aspire avoir des responsabilités au sein de ce parti qui a notamment pour force, la tolérance dans la diversité.

BERTIN MUBONZI et TENGE LITHO est un duo qui date depuis bel urètre, comme l’illustre les images ci-contre. Les deux hommes se sont connus avant la politique. L’un émergeait dans le secteur de la téléphonie mobile et l’autre dans le monde de la communication et marketing. Aujourd’hui, leurs chemins se croisent de nouveau par le hasard de l’histoire, une voie arrêtée donc par le destin où ils sont liés désormais à un partage, mieux échange des expériences.
Plusieurs dossiers attendent le nouveau patron de l’UNC Ville de Kinshasa.

Dans cette optique, Il devra tout d’abord décrisper les contradictions et les frustrations isolées internes pour créer un bloc monolithique autour de Vital Kamerhe et mettre tous en ordre de bataille pour affronter les scrutins électoraux en moins de six mois. Il devrait ensuite superviser le calendrier électoral et organiser sa bonne mise en place, Tels sont les principaux défis qui attendent cet originaire du Grand Equateur que tout le monde accueil à bras ouvert et souhaite fructueux mandat.

You May Also Like

Kasaï-central : Alain Lukusa Mpoyi candidat Vice-Président de l’assemblée provinciale

Le Ministre Guy Loando Mboyo ébloui par son portrait en rubik’s cube réalisé par une jeune artiste kinoise.

RDC : La CE4 Zone Afrique dote le Parlement Francophone pour Adolescents d’un plan d’action à mi-parcours

Ituri : Recrudescence des cas de justice populaire signalée à Mahagi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *