Législative nationale à la Lukunga: Stéphanie Mbombo Favorite !

La très sociale et populaire, Stéphanie Mbombo a déposé dimanche 23 juillet 2023, la liste des candidats aux élections législatives dans la circonscription électorale de Lukunga, pour le compte du regroupement, Forces politiques et sociales alliées à l’UDPS (FPAU), dont sa candidature à la députation nationale pour ce district de sa prédilection.

Du siège de son parti sur 24 novembre, en face de la Cathédrale Notre Dame du Congo, jusqu’à la maison communale de Lingwala, la coordinatrice adjointe de ce regroupement allié à l’Udps, Mme Stéphanie Mbombo a été porté par une foule nombreuse. Tout au long du trajet, l’initiatrice du parti Cercle des réformateurs intègres du Congo, a été salué par ses potentiels électeurs de la commune de Kinshasa, de la Gombe et de Lingwala.

Dans sa lutte acharnée contre la précarité qui gangrène la majorité de congolais, Mme Stéphanie Mbombo a décidé de réduire tant soit peu, une fois élue aux législatives de décembre prochain, les inégalités, les disparités et autres injustice sociale qui règnent dans nos différentes communes de la ville province de Kinshasa.

A cette occasion, Mme Stéphanie Mbombo a appelé à la population de Lukunga de lui faire confiance puisqu’elle a un projet d’améliorer les conditions de vie dans cette partie de la capitale congolaise.

« Nous sommes venues ici déposer notre candidature sur la liste FPAU dans la circonscription de Lukunga. Nous sommes heureux d’avoir cet accueil chaleureux spontané de la population qui nous a accompagnés jusqu’ici. Nous voulons rassurer notre population de Lukunga que nous sommes un parti politique qui a une vision pour transformer des choses dans cette partie du pays. Nous demandons votre confiance, nous demandons vos voix non pas seulement puisque nous voulons être député mais parce que nous voulons créer un équilibre entre la Gombe et tous ceux qui vivent ici dans la Lukunga ( Ngaliema, etc.). L’écart est vraiment flagrant. Nous voulons vraiment travailler pour notre circonscription », a-t-elle déclaré.

Au regard de ses soutiens et des adhérents que son parti traîne derrière, le leader du Cercle des réformateurs intègres du Congo (CRIC) est sur le point de rempiler.

Les militantes et militants de son parti sont réellement mobilisés pour lui donner un mandat législatif, car la démonstration de force de ce dimanche 21 juillet lors du dépôt de sa candidature est une indication.

« C’est vraiment un sentiment de joie, merci à Maman Stéphanie Mbombo pour votre candidature. Grand merci au nom de toutes les mamans de la district de Lukunga car nous attendions sa candidature avec impatience. Elle a beaucoup fait pour nous les femmes entrepreneures donc, elle est favorite au regard de sa détermination à relever le défi, contrerement à d’autres candidats», La joie Bofili.

Celle-ci conseille aux femmes de Lukunga de s’aligner dernière la candidature de l’initiatrice du Cric, mais aussi de prier pour elle. Elle-même se sent en mesure de vaincre la concurrence, aussi rude soit-elle.

Son plus grand défi était de créer mais surtout de huiler sa machine politique. Aujourd’hui, elle peut s’estimer heureuse. Son parti CRIC dispose des tentacules partout au pays. Fort de son encrage, ce parti allié à l’Udps, aligne les candidats aux législatives nationales sur l’ensemble du pays. Un exploit pour cette formation politique qui cravache pour s’imposer dans la cour des grands.

« Au départ, c’était difficile mais de plus en plus, la voix de notre chef de file est entendue, explique Thierry Ngandu cadre de ce parti au Canada ». Avec cette compétition électorale, CRIC ambitionne de rafler la mise afin de jouer les premiers rôles après les scrutins. Pour cela, le leadership du parti a mobilisé tous les cadres et militants pour briser le plafond de verre. Avec CRIC c’est aussi : “le peuple d’abord”, ce slogan évocateur que les alliés de « l’Udps » se sont appropriés, fait raviver la flamme de l’amour de la patrie et du prochain. Donc, le pouvoir au service du peuple.

Francis Luende

You May Also Like

KANANGA: PNUD et UNFPA et ses partenaires dans un atelier technique sur le projet KOICA à kananga

Sous Région des Grands Lacs : « Situation des déracinés », le Panel des Experts de la Société Civile exige une rencontre Tshisekedi-Kagame en face de Dénis Sassou Nguesso

RDC : Vivant ou mort depuis le mois de septembre 2023, la famille de MANSILA DIEU MERCI recherche les traces de son fils

Élimination de la violence sexuelle en temps de conflit : Grâce l’appui de UNHCR, FMMDI sensibilise une cinquantaine des femmes et hommes au Kasaï Central

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *