Le Collectif des ONG S’inquiète de la disparition de 4 jeunes congolais

Les organisations non gouvernementales réunies au sein d’un collectif des Droits de l’homme dénoncent la disparition de 4 jeunes congolais depuis juin 2017, confirment la source.

Ces ONG lancent un cri de détresse à toutes personnes de bonne foi de concourir à la réussite de leurs recherches. Ces organisations après avoir réuni tous les éléments susceptibles de mettre leurs vies en danger, ces organisations soulignent que pour les services de sécurité, 2 déjà, leurs familles respectives épuisées par les demarche parmi ces jeunes congolais.

Il s’agit de Junior Kasongo, Boris Kenda, Michael Baluti et Rodrigues kitenge. Cette crainte des Ongs devienne de plus en plus inquiétante pour les deux premiers dont les dernières traces restent les appels téléphoniques en direction de ces organismes.

Le Télégrammeducongo qui voulait en savoir plus était buté par le cas de Michael Baluti. Michael Baluti, un jeune congolais avait pris son courage en main pour s’exirtiper de mouvement de rébellion kamuena Nsapu depuis juin 2017. Du côté de services de sécurité qui a, à son tour traqué monsieur Baluti le considérant comme un élément du mouvement en errance, confirme la source auprès des organisations non gouvernementales.

Les services de Sécurité refusent la thèse de leurs positions à s’opposer au recrutement du mouvement Kamuena Nsapu, voilà pourquoi ils ont émis les avis de recherches de ces 4 personnes.

Mutomb Kashale

You May Also Like

GLM Talk est de retour avec un nouvel épisode qui promet d’être tout aussi enrichissant et captivant

Kananga : la population desservie en eau potable

Projet de reconnaissance de l’égalité de genre : FMMDI ciblée comme structure mentor

Kasaï-Central : une femme brûlée par sa rivale à Demba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *