Vers une nouvelle classe politique : Patrick Onoya préconise la révision de la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques

C’est lors d’une matinée scientifique organisée par la délégation facultaire de la faculté des sciences sociales, Administratives et Politiques de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), que le professeur et stratégiste, Patrick Onoya a échangé avec les étudiants de cette faculté autour du thème  » Vers la création d’une classe politique congolaise basée sur l’existence d’un contrat social », ce samedi 24 juin 2023.

Devant le Vice-Doyen de cette Faculté et des scientifiques, Patrick ONOYA a développé son intervention autour des forces et faiblesses de la classe politique congolaise depuis l’indépendance jusqu à ce jour.

Pendant ces échanges, les étudiants ont évalué que la production politique congolaise est faible à leur niveau. Parmi les points faibles, il ya les clivages politiques, le clientélisme, le tribalisme et autres. Nous avons commencé par faire comprendre aux étudiants que chaque peuple a les dirigeants qu’ils méritent mais le plus important qu’ils puissent être de plus en plus exigeant vis-à-vis de la classe politique pour les obliger à pouvoir augmenter le niveau de prestation politique. Cette augmentation peut être effective que par l’existence d’un contrat social entre dirigeants et dirigés, qui créerait un devoir de rédevabilitè, a souligné Patrick Onoya.

Pour enrichir son propos, le stratège en investissement a épinglé sur le quota, qui est passé de 2% à 5%, réservé au secteur agricole dans le budget de la République démocratique du Congo.

Tout en soulignant, qu’il il est grand temps que, la classe politique cesse d’utiliser la population comme leur marche pied.

Sur ce, s’agissant de mettre fin à cette pratique, le professeur,Patrick Onoya a proposé quelques pistes de solution notamment l’existence d’un contrat social entre dirigeants des partis politiques et leurs militants.

Pour clore, Patrick Onoya propose au Gouvernement la révision de la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques pour mieux structurer la classe politique afin de garantir l’épanouissement de leurs militants.

Michel Onengombe/Times.cd

You May Also Like

Kasaï-central : Daniel Lukusa candidat président de bureau définitif de l’Assemblée provinciale

Irumu : six personnes tuées par les ADF à Ndalya

Petition : Dénonciation des actes d’exercice illégal de la profession d’avocat, de faux et usage de faux à charge de Sieur José KAYEMBE TSHIMANGA

RDC-Élections Sénatoriales au Nord Kivu : La CENI supplante la Cour Constitutionnelle (Panel des Experts de la Société Civile)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *