Boycott des élections : le bateau ÉCiDé pressage un chavirement, Ados Ndombasi appelle Martin Fayulu de revoir sa décision

« cette décision ne répond pas aux attentes du peuple congolais » (Correspondance) !

Dans une correspondance découverte ce jeudi 22 juin, le député national élu de Funa pour le compte de l’ECiDé, Ados Ndombasi appelle son président du parti Martin Fayulu de revoir sa décision de boycotter le processus électoral en cours.

Pour cet élu du Peuple, cette décision ne répond pas aux attentes du peuple congolais. Au regard effectivement des habitants du Nord-Kivu et de l’Ituri qui comptaient sur Martin Fayulu pour restaurer la paix à l’Est de la RDC.

“En effet, votre décision annoncée solennellement lors de votre dernière conférence de presse du 19 juin courant, a de vives réactions au sein de la population congolaise qui s’est sentie abandonnée comme une pauvre orpheline à l’instar des habitants du Nord-Kivu et de l’Ituri qui comptaient sur vous pour restaurer la paix à l’Est de la RDC”, mentionne t-elle.

La conséquence logique de ce retrait provisoire, est entre autres, l’ouverture d’un vaste boulevard aux ennemis de la Nation qui n’ont pour seules valeurs, que la corruption, la concussion, le népotisme, le clientélisme, l’impunité.

“Sans contester la lucidité de votre démarche et la légitimité de vos exigences pour la tenue des élections libres, transparentes et apaisées, j’estime que votre retrait provisoire de ce processus électoral est de nature à ouvrir un vaste boulevard aux ennemis de la Nation qui n’ont pour seules valeurs, que la corruption, la concussion, le népotisme, le clientélisme, l’impunité…”, a-t-il déclaré.

Le député national reconnaît toutes fois que le pouvoir en place prépare une parodie électorale mais la vigilance et la détermination du peuple congolais doivent triompher de ses manœuvres sordides.

“Face aux tentatives de fraude et d’usurpation de pouvoir, la meilleure réplique reste la vigilance et la résistance et non la capitulation”. An croire ce cacique de l’ÉCÌDÉ.

Ce verdict qui tombe à quelques jours du dépôt des candidatures comme “un suicide collectif d’autant plus qu’elle énerve la résolution 24 du congrès de notre parti tenu à Kisangani dans la province de la Tshopo du 11 au 14 juillet 2022”.

De ce qui précède, il appelle Martin Fayulu à revenir sur sa décision devant ses électeurs au meeting de ce dimanche 25 juin, “afin de ne pas mettre en péril les efforts collectifs et le travail acharné abattu par les membres de LAMUKA en général et ceux de l’ECIDé en particulier”.

Barca Horly Fibilulu

You May Also Like

Alerte ! Un réseau mafieux à la Gombe pour dépouiller l’État de ses villas

Le Syndicat du Sénat ramène Sanguma Mossai à la raison Titre

Élections des sénateurs et gouverneurs : la CENI prévient les corrupteurs

« Sans le sous-sol congolais l’Union Européenne serait un lion sans dents! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *