Coup bas politique au Nord-Ubangi : Simon Gbalimo et Oscar Oshobale au banc des accusés

Le président de l’Assemblée provinciale Simon Gbalimo et le vice-gouverneur Oscar Oshobale seraient à la base d’une initiative tendant à déstabiliser la province du Nord Ubangi.

Selon nos câbles dans la ville de Gbado-lite, les détracteurs de Malo Mobutu Ndimba ont mis toutes les batteries en marche afin de faire partir le numéro un de l’exécutif provincial.

La même source renchérit que ces politiciens en mal de positionnement veulent falsifier les documents et pirater les voix de certaines personnes proches de l’autorité provinciale, pour essayer de ternir l’image du répresentant du chef de l’État et mettre en péril les actions du Président Félix Tshisekedi notamment son programme des 145 territoires.

Nous l’avons précédemment dénoncé ce complot ourdi par les gangsters du front commun pour le Congo exorcisés aux moutons de l’Union Sacrée de la nation.

Ces affairistes en collaboration avec les députés provinciaux et le Vice- Gouverneur qui non jamais servi le peuple congolais en général et celui du nord Ubangi en particulier ne réussiront pas de ternir l’image de Malo Mobutu l’homme qui jusqu’à présent travaille pour l’intérêt de sa province.

Simon Gbalimo, ancien cadre de l’ATD parti de José Makila et Oscar Oshobale du PPRD tous, cadres du Front commun pour le Congo de Joseph Kabila cherchent à déstabiliser l’Union Sacrée de la nation du président Félix Tshisekedi.

Ces deux dectrateurs seraient à la manœuvre pour faire échec à toutes personnes qui travaillerait au profit de la vision du chef d’État.

Pour ces deux personnalités, laisser Malo Mobutu à la tête de la province c’est faire réussir la vision du fils biologique de sphinx de Limete, le feu Docteur Etienne Tshisekedi Wa Mulumba qui a passé toute sa vie politique dans la lutte pour la démocratie et le progrès du peuple congolais.

Tenez, le même jeu fait par bureau Simon Gbalimo et Oshobale pour la destitution de l’ex gouverneur Izato Nzege est en pieds œuvre contre le petit fils du maréchal Mobutu fondateur de la ville de Gbado-lite. Une manière pour ces ambulants politiques de voler la province en faisant des déclarations fallacieuses que tous les deux Gouverneurs titulaires sont incompétents.

Dans peu de temps, le gouverneur Malo Mobutu a fait redoré l’image du nord Ubangi longtemps ternie. De lobbying  ont été mené par Malo Mobutu notamment à Dubaï, Maroc, Brésil et dans d’autres nations pour persuader les investisseurs de haute facture afin de venir investir dans sa province natale.

Vu le couteau tiré entre Malo Mobutu l’agneau du Président Félix Antoine Tshisekedi dans le Nord Ubangi et Oshobale qui veut faire de la province sa concession privée, il est grand temps pour que le chef de l’État garant du bon fonctionnement des institutions puisse trancher. Si la population du nord Ubangi veut voir le développement de sa province, elle doit barrer la route aux pêcheurs en eaux trouble qui sont prises en otage par Oshobale en les mettant dans ses poches.

Jean Mbindo

You May Also Like

Kasaï-central : Daniel Lukusa candidat président de bureau définitif de l’Assemblée provinciale

Irumu : six personnes tuées par les ADF à Ndalya

Petition : Dénonciation des actes d’exercice illégal de la profession d’avocat, de faux et usage de faux à charge de Sieur José KAYEMBE TSHIMANGA

RDC-Élections Sénatoriales au Nord Kivu : La CENI supplante la Cour Constitutionnelle (Panel des Experts de la Société Civile)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *