Goma: le président de la Cour Constitutionnelle interpele les magistrats auteurs et complices dans le dossier de spoliation

À Goma, le Président de la Cour Constitutionnelle et Président du Conseil Supérieur de la Magistrature, Dieudonné Kamuleta Badibanga a eu ce mardi 30 mai , une séance de travail avec tous les magistrats de ce ressort.

Des orientations et conseils ont été donnés pour l’avancement du pouvoir judiciaire

Devant les magistrats, le Président Kamuleta n’a pas manqué d’interpeller ceux qui sont appelés à dire le droit au nom du peuple congolais

« Le magistrat n’arrête pas pour faire pression ou pour faire plaisir au plaignant » a-t-il insisté.

le Président de la Cour Constitutionnelle et Président du Conseil Supérieur de la Magistrature, Dieudonné Kamuleta Badibanga a profité de l’occasion pour héler les différents auteurs et complices dans le dossier de spoliation des biens.

Ce sujet de spoliation a été aussi au centre de ses échanges avec le gouverneur militaire du Nord-kivu, le lieutenant Général NDIMA kongba Constant, au gouvernorat de province où il était de passage après la rencontre avec les magistrats.

Avant de se reposer, le président de la cour constitutionnelle a visité le palais de la justice situé au quartier kyeshero à l’ouest de la ville de Goma.

Le procureur de la République MAWAZO FUNGAMALI a salué la présence du Président du Conseil Supérieur de la magistrature et s’est engagé à l’accompagner dans la matérialisation de la vision du chef de l’État de redorer l’image de la justice congolaise pour un état de droit.

Sauf changement, ce mercredi 31 mai 2023 le président de la cour constitutionnelle va visiter la prison Centrale MUZENZE située dans le quartier Murara.

Barca Horly Fibilulu

You May Also Like

Alerte ! Un réseau mafieux à la Gombe pour dépouiller l’État de ses villas

Le Syndicat du Sénat ramène Sanguma Mossai à la raison Titre

Élections des sénateurs et gouverneurs : la CENI prévient les corrupteurs

« Sans le sous-sol congolais l’Union Européenne serait un lion sans dents! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *