Le parti ADS de Blaise Singa répond favorablement à l’appel du président Félix Tshisekedi  » il y a de la place pour tout le monde » dit-il

De passage à la radio Libéral FM à l’occasion de son séjour à Kinshasa, le président du parti politique Action sociale pour le développement (ADS), s’est exprimé en faveur du président Félix Tshisekedi, de l’Union sacrée de la nation et d’autres questions d’actualités notamment les élections, l’insécurité dans l’Est ainsi que le Mobondo aux portes de Kinshasa.

Ce natif de Kauka à Kinshasa a fait germer son parti politique depuis le Royaume-Unis où il a appris, le pragmatisme anglo-saxons et compte faire profité aux congolais cette expérience à fin d’aider le pays à se développer, a informé le président de ADS.

Le président Blaise Singa de l’action pour le développement sociale (ADS) partage la vision et accompagne les actions sociales du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi. Preuve : SINGA était assis sur le podium lors du passage du président Félix Tshisekedi en Angleterre faisant son discours devant la diaspora congolaise de l’Angleterre.

Depuis son arrivé, le président de l’Action pour le développement sociale Blaise Singa, regrette et dénonce que plusieurs années après Kauka manque encore des infrastructures nécessaires et souffre en pénurie d’eau et d’électricité, se révolte le président.

Outre, le constat amer à Kinshasa est la montée en puissance des antivaleurs (kuluna), le non respect de biens publics, l’abandon des enfants par les responsables D’où l’idée de créer le parti de l’action sociale pour le développement (ADS) Pour lui Kauka n’est pas une exception de précarité, la misère du peuple congolais est généralisé. C’est ainsi que le président Blaise Singa jure pour dire tout doit nécessairement changer avec le nouveau Vent de l’ADS.

L’action sociale pour le développement ADS d’arrêter cette progression négative de notre société, pas de distraction pour abrutir la jeunesse congolaise. C’est ainsi , que dans le projet de société l’Ads table sur la construction des centres d’encadrement et des formations a l’instar de l’institut national professionnel INPP. Veuillez au respect de l’heure des églises et des débits de boissons Martelle Blaise Singa. Dura lex, lex dura. Pour le président Blaise Singa aussi construire d’autres prisons pour les récidivistes trouvent leurs places d’encadrement.
Parceque le changement de mentalité doit rester la priorité des priorités pour ramener la jeunesse en crise de repaires. Choqué par certains endroits estime que c’est une honte de raconter certaines réalités de Kinshasa souligne Singa.
Le sens de notre lutte sociale, l’ADS se retrouve dans la volonté du chef de l’État.

Nous y reviendrons

You May Also Like

58e édition de la coupe du Congo : l’As Kamayi battu et éliminé à domicile par le DC Virunga

Ituri : cinq civils tués dans une incursion des miliciens de Codeco à Banyali Kilo

Des femmes Leaders en mission de plaidoyer à Kinshasa pour la réponse humanitaire

Vote du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, Est-ce, Felix Tshisekedi a écouté toutes les sensibilités lésées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *