Meeting USN : l’incroyable ferveur des militants du CRIC de Stéphanie Mbombo

Ils sont arrivés aux premières heures afin de répondre massivement à l’appel de l’Union sacrée de la nation du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Des militants du Cercle des Réformateurs Intègres du Congo, parti cher à Stéphanie Mbombo, ont envahi samedi 29 avril, le stade des Martyrs de Kinshasa à l’occasion de la sortie officielle de la planteforme politique qui ambitionne la réélection du président Félix Tshisekedi.

Dans une interview accordée à Times.cd, lors de la sortie officielle de l’Union sacrée, Stéphanie Mbombo, a souligné que nous ne serons pas fatigués surtout lorsqu’on est passionnés du développement.

« Nous sommes venus témoigner notre soutien indéfectible au président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et démontrer comment toute la population congolaise est derrière lui, prête à lui offrir un deuxième mandat », a dit Stéphanie Mbombo avant de renchérir : « l’Union sacrée de la nation peut compter sur le Cercle des Réformateurs Intègres du Congo, mais aussi le Président de la République peut faire confiance aux jeunes et mamans de ce parti politique «CRIC» qui ont adhéré à l’Union Sacrée pour que nous puissions l’aider à sa réélection et surtout à avoir une majorité parlementaire écrasante pour concrétiser son projet quinquennal afin de consolider les acquis », a-t-elle conclue.

Pour rappel, le Cercle des Réformateurs Intègres du Congo (CRIC), travail depuis plus de deux ans pour la réélection de Félix Antoine Tshisekedi à la magistrature suprême, car ce parti de Mm Stéphanie Mbombo estime que le Chef de l’État a un bilan positif à présenter au peuple congolais.

Francis Luende

You May Also Like

Kananga : avec l’appui de UNFPA FMMDI met en place deux espaces sûrs pour les enfants

Recadrage aux propos de Stéphane Balamuange : Les relations entre le DG et le PCA de la MIBA sont au beau fixe. De qui se moque-t-on!

Kasaï : Myrhant Mulumba invite le gouverneur Chrispin Mukendi Bukasa d’accompagner les victimes sexuelles et celles de crimes contre la paix et la sécurité de l’humanités

Gouvernement Moïse Kambulu : une actrice de la société civile en appelle à l’unité pour sortir le Kasaï central de la pauvreté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *