Sama 2: Tout savoir sur Mireille Masangu Bibi Muloko, la désormais Ministre du Genre, Famille et Enfant

Vice-présidente nationale de l’UNAFEC, députée nationale et actuelle Ministre du Genre, Famille et Enfant, épouse de feu Gabriel-Antoine Kyungu Wa Kumwanza, l’un des pères fondateurs de l’UDPS, parti au pouvoir, Mireille Masangu Bibi Muloko est née le 07 décembre 1972, à Kinshasa.

L’actuelle patronne du Genre Famille et Enfant est licenciée en Sciences politiques de l’Université de Lubumbashi. Élue députée nationale en 2011, elle a réélue en 2018.

Elle est actuellement nommée Ministre après avoir été longtemps pétrie par son feu mari car, toute jeune, elle était déjà à son école et à celle de l’idéologie de son parti.

A titre de rappel, son défunt époux, Kyungu Wa Kumwanza, a joué un rôle prépondérant dans la consolidation de l’unité nationale en République Démocratique du Congo.

Pour la petite histoire, Gabriel Kyungu et Mireille Masangu Bibi se sont rencontrés dans le milieu politique. Et leur lien de mariage a permis de sortir de l’ornière cette dame pétrie de qualités et d’ouverture d’esprit.

Très déterminée et bien ancrée dans le petit cercle des initiés du Real politik, Mireille Masangu se voit aujourd’hui octroyer un gigantesque ministère, fil conducteur de la gente féminine et du développement intégral de l’enfant.

Le fait qu’elle soit épouse et mère des plusieurs enfants, lui a permis d’encadrer efficacement, au sein du parti, la branche féminine notamment les femmes dites mamans éléphants, Amazones, les mamans Fédéralistes et perles, etc…

Sensible, attentive et serviable, la ministre Mireille Masangu, est une perle pour ce ministère aux grands enjeux et défis du Genre.

Désormais, Mireille Masangu Bibi Muloko fera partie de l’équipe des coriaces du Gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge 2 à la tête du Ministre du Genre, Famille et Enfant, en remplacement de Mme Gisèle Ndaya Luseba.

Une élévation en dignité saluée par la plupart des sympathisants de feu le Patriarche Baba Kyungu Wa Kumwanza, qui voient en elle, la manifestation de la confiance que le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a eu à placer sur celui qu’il appelait affectueusement « Papa », à cause des liens d’amitié que l’illustre disparu entretenait avec son Père, Étienne Tshisekedi Wa Mulumba, d’heureuse mémoire.

Il faut également rappeler qu’après son retrait de l’UDPS et de l’Union Sacrée de l’opposition, le patriarche Kyungu Wa Kumwanza avait créé l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC) dont l’honorable Mireille Masangu Bibi Muloko occupe le poste de vice-présidente nationale.

Cellcom Min. Genre, Famille et Enfant

You May Also Like

Alerte ! Un réseau mafieux à la Gombe pour dépouiller l’État de ses villas

Le Syndicat du Sénat ramène Sanguma Mossai à la raison Titre

Élections des sénateurs et gouverneurs : la CENI prévient les corrupteurs

« Sans le sous-sol congolais l’Union Européenne serait un lion sans dents! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *