Climat des affaires en RDC: Patrick Onoya propose la création d’une Task Force Intelligence Économique pour développer la compétitivité de l’État Congolais en temps de guerre

C’est lors d’une conférence de presse de ce samedi 03 décembre 2022, dans la paroisse de Fatima, que le professeur Patrick Onoya, a expliqué aux professionnels des médias la nécessité de la création d’une Task Force Intelligence Économique pour développer la compétitivité de l’État Congolais en temps de guerre.

Le stratège et lobbyiste en investissement, monsieur Patrick Onoya, qui n’arrête pas de proposer des pistes des solutions pour sortir la République de toutes les embûches qui l’empêchent de décoller.

C’est après sa proposition de la création du ministère de l’investissement dont qu’il continue d’ailleurs à plaider pour son applicabilité, le jeune leader passe à la vitesse supérieure tout en recommandant la création d’une structure appelé « Task Force » Intelligence Économique qui permettra de stabiliser notre économie et en finir avec la guerre dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Ce pendant, monsieur Patrick Onoya à démontrer comment le Rwanda fait une main basse sur les minerais de la République Démocratique du Congo, depuis une vingtaine d’années à partir de la guerre de la rébellion où le RCD avait occupé la partie du Grand Kivu et que les stratégies du Rwanda étaient la rébellion soit la néo-rébellion, qui signifie l’utilisation des armes via une rébellion ou le brassage pour avoir la sécurité qu’il faut dans les différentes routes du passage des minerais de la République Démocratique du Congo.

Le chercheur Patrick Onoya, pense que le peuple Congolais n’a plus droit à la distraction et doit, de ce fait, chercher à établir des solutions idoines pour couper court cette hémorragie de la guerre.

« Pour mettre fin à la guerre, il faut considérer plusieurs autres fronts en plus du front militaire et diplomatique. Nous avons aussi le front économique», a-t-il fait savoir devant la presse.

Devant cette situation désastreuse, qui n’a bénéficié aucunement à la RDC et qui a fait que les entreprises des exactions minières de Kivu n’ont pas évolué parce que la faillite de ses entreprises profiter à ceux qui tiraient des ficelles », a ajouté le jeune leader Patrick Onoya.

Notons que, cette structure appelé « task force » sera composée du représentant du chef de l’État, les praticiens en intelligence économique, association et coopérative, représentant du gouvernement, les organismes de recherche, les représentants des entreprises publiques et les organismes de partenaires internationaux.

Michel Onengombe/ times.cd

You May Also Like

MIBA : Le DG André Kabanda Kana est plus pire que Paulin Lukusa. Il menace d’arrestation les journalistes qui exigent leurs frais

Sénégal : La pêche artisanale a un mode de vie et de survie en RDC, il serait gré de protéger les pêcheurs d’Afrique a insisté l’experte Patricia Maisha Ishingwa

Production et Commercialisation du diamant : CVgroupe apporte 45 millions de dollars à la MIBA grâce à la diplomatie de Felix Tshisekedi

RDC: l’avion de l’opposant Moïse katumbi interdit d’atterrir sur le sol congolais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *