Agression Rwandaise : Le Parti politique Nouvel Élan dans la rue de Goma pour soutenir les FARDC

En réponse à l’appel d’une marche sur toute l’étendue du territoire national ce jeudi 17 novembre 2022 pour soutenir les FARDC et les populations meurtries dans l’Est, protester contre l’agression rwandaise lancé par son directoire National, les membres et sympathisants du parti politique Nouvel Élan de l’ancien premier Ministre Adolphe Muzito, étaient en sit-in au Gouvernorat du Nord-Kivu ce jeudi 17 novembre 2022.

Par ce geste, ces derniers disent dénoncer à voix haute, l’agression Rwandaise et même Ougandaise sous couverte du M23 et ont exigé le départ du sol congolais de l’ambassadeur Ougandais comme celà l’a déjà été fait pour son homologue Rwandais.

Portant des calicots sur le quel on pouvait lire : »Non à la balkanisation, Bunagana, Kiwanja et Rutshuru pour la RDC « , ces sympathisants de Nouvel Élan ont dénoncé ce qu’ils qualifient de « deux poids, deux mesures » de la communauté internationale face au conflit Congolo-Rwandaise en comparant ses agissements vis à vis du conflit Russo-Ukrainien.

» Nous, parti politique Nouvel Élan, exigeons l’annulation de tous les accords entre la RDC et le Rwanda ainsi que l’Ouganda. dénonçons l’ hypocrisie de la communauté internationale sur l’agression de la RDC par le Rwanda et l’Ouganda et demandons le retrait de la RDC dans la communauté de l’EAC » peut on constaté dans leur memorandum lis par Asumini Kayumba Mamy, Présidente Interfederal

Pour ce faire, les manifestants ont également demandé au Chef de l’État de suivre la recommandation de la chambre basse du parlement qui lui a interdit de négocier avec les M23 et solicitent auprès de celui l’érection d’un mûr frontalier entre la RDC et le Rwanda et entre la RDC et l’Ouganda pour couper toute sorte de relation avec les pays qu’ils ont qualifiés de « traîtres » vis à vis de la charte de l’Union Africaine

Il convient de signaler que les violents combats se poursuivent entre les FARDC et les M23 à Rutshuru et Nyiragongo, au Nord-Kivu. Depuis le 13 juin, la cité de Bunagana est sous le contrôle de ces terroristes.

Times.cd via les volcans news

You May Also Like

RDC: »Lorsque le développement commence à la base, nous serons informé de toutes les difficultés sans nécessairement recourir au modèle développement de l’extérieur » ( Nicole Bwatshia)

RDC-MIN.FPM : Sama Lukonde lance les travaux de l’atelier de validation des données de l’EFTP collectées à Lubumbashi, Kinshasa et Matadi

Kisangani: 300 nouveaux adhérents intègrent le parti de Puis Mwabilu grâce au tendem Boliki-Augustin Yakiango

Kinshasa : Le centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa, ex prison de Makala, vient d’être doté d’une bibliothèque carcérale pour mineurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.