Madeleine NIKOMBA à Charm El-Cheik en Egypte pour la COP27, 10 MINISTRES PROVINCIAUX NOMMES FONT LEUR REMISE ET REPRISE A KISANGANI.

48 heures ont suffit à la nouvelle locataire du Gouvernorat de la Tshopo, Nous citons Madeleine NIKOMBA SABANGU pour organiser dans les meilleures conditions qui puisse l’être bien qu’étant hors de sa province chère, l’activité de la passation civilisée du pouvoir entre Ministres provinciaux de son Gouvernement entrant et Chefs de division qui expédiaient jusqu’ici pour chacun de ce qui le concerne les affaires courantes pour la Province.

Cependant, lancée dans les avants-midi du Mardi par le Cabinet des ITPR avec l’entrant Hon. MWAMINI Léonie en passant par celui des transports voies de communications avec à la clé M. BAHUMA puis celui de la Santé, fonctions publiques en suite Forêt, Environnement, Agriculture, pêche et etc. puis EPST et Finances pour n’en citer que ceux-là, ces activités telles que supérvisées par le Vice Gouverneur faisant l’intérim Hon. LENDONGOLIA se sont déroulées dans un climat apaisé ainsi que de confiance.

UN DÉFI !

De son speach, Paulin Lendogolia, qui, avant tout a remercié à sa juste valeur le Président de la République F Tshisekedi d’avoir bien voulu investir à la tête de la plus vaste province de la Rdc de sa Gouverneure élue par les députés provinciaux, la Sénatrice NIKOMBA afin de voir la province de TSHOPO se doter d’un gouvernement acquis au changement mais aussi engagé à l’essor de la population, poursuivant son speech tout en prenant acte de leur installation éffective après signature de PV portant rémise et reprise, exaurté chacun de ces Minipro dans leur domaine respectif de travailler résolument en faveur de l’intérêt générale des tshopolaises et tshopolais tout à les appéllant tous de bânir tout esprit de tribalisme mais surtout de matérialiser le crédo :  » Tshopo il faut e bonga  » ainsi se ranger derrière la vision éclairée qui se rapporte au développement de la République Démocratique du Congo à l’horizon 2023.

À S’ATTENDRE LES TSHOPOLAIS ?

Pour sa part, Sieur ASUMANI MAGOPIA Patrick, pleinement Ministre provincial au porte-feuil de Forêts, Environnement, Agriculture, pêche, élevage, Tourisme, Développement rurale et durable a, face à la presse Boyomaise promit de tout mettre en oeuvre en jonction avec l’équipe de son cabinet qui sera aussi tôt composée en vue de travailler dur dans ce sens à booster cette province au regard de ses ressources naturelles qu’elle regorge. Occasion, au cours de cet entretien déroulé en son cabinet ministériel que le ministre Patrick à l’environnement parle des issues aspirées des assises du Cop27 de charm El-Cheik en Egypte où prend part active la Gouverneure M. Nikomba.

A la question du Journaliste Jason Lohose de Times.cd. se rapportant sur la place qu’occuperait la femme dans son plan d’action, ce dernier avec un cœur ouvert évoquant l’exemple de la 1ère dame et 4ème Gouv de la tshopo promet sans etermouement la prise en compte de l’expertise de la féminine tshopolaise, se référant même en sourdine de la Docteur Nadine CHALA CHALA enseignante à l’Unikis, producteur d’une thèse en DROIT INTERNATIONAL SUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT qui se montre toujours prête à mettre son savoir-faire en faveur du développement de sa province.

Notons, Des attentes combien exigeantes que nourris les tshopolais à l’égard de ce gouvernement, qui, désormais aux affaires devra s’assumer afin d’apporter des solutions idoines face aux déllabrement significatif des routes ainsi que de la voirie-urbaine, la déserte en eau potable et électricité, l’insecurité dûe au phénomėne EVAPO dont son pointé du doigts les factions de KULUNA, la rélance agricole, l’occupation des jeunes, la rélance de sport, appui aux secteurs de la santé pub ainsi que l’éducation de base, la régularisation de l’administration provinciale avec la Régie-Tshp ( DGRPT). Brèf, des défits énormes. Ainsi, la grande figure absente fut Mme MUNUMBI Kamba Annelle, qui aura prit le vol pour Paris au lendemain de sa nomination Minipro des Mines, hydro-carbure, énergie et ressource naturelle qui s’annonce sous peu à Kisangani, rapportent des sources proches.

Rappellons, Pour la toute première fois 3 de ces ministères sur 11 de ces membres du gouvernement provinciale sont des femmes, une toute une touche particulière dont les tshopolais reconnaissent la bravoure à NIKOMBA

Jason Lohose/Times.cd

You May Also Like

RDC: »Lorsque le développement commence à la base, nous serons informé de toutes les difficultés sans nécessairement recourir au modèle développement de l’extérieur » ( Nicole Bwatshia)

RDC-MIN.FPM : Sama Lukonde lance les travaux de l’atelier de validation des données de l’EFTP collectées à Lubumbashi, Kinshasa et Matadi

Kisangani: 300 nouveaux adhérents intègrent le parti de Puis Mwabilu grâce au tendem Boliki-Augustin Yakiango

Kinshasa : Le centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa, ex prison de Makala, vient d’être doté d’une bibliothèque carcérale pour mineurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.