Kinshasa : Le président de la ligue des jeunes du parti « LED », José Enyuka remet des machines à coudre aux femmes pour développer leurs métiers

Le président de la Ligue de Jeune du part Ligue pour l’émergence et la démocratie -LED, parti cher à Guy-Didier Kintambu, formation politique au du regroupement politique le progressiste de Samy Badibanga a remis ce dimanche 23 octobre 2022 à Kinshasa, des machine à coudre aux filles mère de Mongafula et aux meilleures apprenantes de la formation en coupe et couture.

Il s’agit des machines à coudre offertes à près de 100 femmes de cette commune.

Le président de la Ligue des jeunes du parti » LED, José Enyuka Eyoka, appui cette initiative de la jeunesse dont il est parrain, a tenu à encourager les filles mère. José Enyoka a affirmé qu’il contribu à l’autonomisation de la femme congolaise, tel que veut le senateur Badibanga.

« Nous les encourageons en tant que regroupement politique pour les accompagner même dans la spécialisation et aussi à les accompagner à être autonomes parce qu’on peut leur donner les poissons aujourd’hui, on peut leur donner l’argent aujourd’hui mais si nous leur donnons du travail, ça sera une garantie éternelle. C’est comme ça que je les encourage à bien travailler et aussi à organiser le travail et pourquoi pas à faire une spécialisation. C’est une leçon pour toutes les autres filles (…) », a-t-il déclaré.

Par la même occasion, le président de la Ligue de jeune, a exhorté les jeunes filles à être entreprenantes et fières de leurs métiers. Car, a-t-il souligné, tout le monde n’est pas appelé à s’asseoir dans un bureau.

Francis Luende

You May Also Like

RDC: »Lorsque le développement commence à la base, nous serons informé de toutes les difficultés sans nécessairement recourir au modèle développement de l’extérieur » ( Nicole Bwatshia)

RDC-MIN.FPM : Sama Lukonde lance les travaux de l’atelier de validation des données de l’EFTP collectées à Lubumbashi, Kinshasa et Matadi

Kisangani: 300 nouveaux adhérents intègrent le parti de Puis Mwabilu grâce au tendem Boliki-Augustin Yakiango

Kinshasa : Le centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa, ex prison de Makala, vient d’être doté d’une bibliothèque carcérale pour mineurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.