Elections 2023 : Félix Tshisekedi candidat de la jeunesse du parti ALDEC d’Adele Kayinda à la présidentielle

Sous l’impulsion de son autorité morale Princesse, Adèle Kayinda Mahina dans sa vision « 2023 Fatshi ou rien », le leader Freddy Bopupa et la jeunesse de l’Alliance des Démocrates Chrétiens du Congo ALDEC en sigle ne cessent de prêché pour la matérialisation de la Réélection du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi.

Dans cette optique, la jeunesse du Parti politique, Alliance des démocrates chrétiens du Congo (ALDEC), a choisi Felix Tshisekedi comme son candidat à l’élection présidentielle de 2023.

Les jeunes de ce parti, membre de l’Union Sacrée de la Nation, l’ont fait savoir le vendredi 23 septembre 2022 a travers plusieurs medias notamment les journaux de Kinshasa.

Contactée par la rédaction de times.cd, le président de la League des jeunes Freddy Bopupa, affirme sans ambages que son parti est plus que déterminé à offrir un second mandat à l’actuel chef de l’État car, son mandat bien qu’encore en mi-chemin est largement positif.

Raison pour laquelle il a été appelé à diriger l’Union Africaine pendant un an et aujourd’hui président de la Communauté Économique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC).

Sur le plan de l’enseignement, il a mis en place la gratuité qui a commencé à l’école primaire et qui s’étendra prochainement dans les autres échelons de l’enseignement national, la mécanisation de plusieurs enseignants non payés pendant plusieurs années et nouvelles unités ainsi que l’octroi des bus pour le transport des étudiants dénommés Trans-Academia.

Sur le plan financier, a-t-il poursuivi, la reprise des relations avec les institutions de Bretton Wood, la Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI) ; la stabilisation macroéconomique ainsi que l’augmentation du budget de l’Etat, sans toutefois oublier la baisse de la corruption et des anti-valeurs sans compté le bilan très reluisant du ministre d’état, ministre portefeuille, Adele Kayinda Mahina.

Et d’ajouter, sans doute avec, la Princesse Adèle Kayinda Mahina autorité morale de notre parti l’Alliance des démocrates chrétiens du Congo (ALDEC), nous avons fait notre choix, celui de la continuité et la poursuite de l’œuvre entamée en 2019 par le fils de feu Étienne Tshisekedi. Cette position claire a été donnée lors de la cérémonie marquant les 5 ans d’existence de notre formation politique. La Princesse Adèle Kayinda s’assume ainsi en toute responsabilité et nous également la jeunesse, a-t-il conclut.

Francis Luende

You May Also Like

RDC: »Lorsque le développement commence à la base, nous serons informé de toutes les difficultés sans nécessairement recourir au modèle développement de l’extérieur » ( Nicole Bwatshia)

RDC-MIN.FPM : Sama Lukonde lance les travaux de l’atelier de validation des données de l’EFTP collectées à Lubumbashi, Kinshasa et Matadi

Kisangani: 300 nouveaux adhérents intègrent le parti de Puis Mwabilu grâce au tendem Boliki-Augustin Yakiango

Kinshasa : Le centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa, ex prison de Makala, vient d’être doté d’une bibliothèque carcérale pour mineurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.