RDC: L’étau se resserre contre Jean-Marc Kabund, ex président intérimaire de l’UDPS

Non seulement qu’il doit faire face à une action disciplinaire ouverte à sa charge à l’Assemblée Nationale, le Député National Jean-Marc Kabund est désormais dans le viseur de la justice congolaise, plus précisément du Parquet près la Cour de cassation ayant établi 5 chefs d’accusation contre l’ancien président intérimaire de l’UDPS, entre-autres : outrages envers les autorités publiques, injures publiques, propagations des faux bruits, imputations dommages et outrage au Chef de l’État.
Pour ce faire, le procureur Victor Mumba a sollicité du bureau de l’Assemblée Nationale l’autorisation pour le poursuivre.

« Qu’il plaise au Bureau de l’Assemblée Nationale d’autoriser l’instruction à charge de l’honorable Kabund-A-Kabund Jean-Marc pour les infractions précitées et lui permettre ainsi de présenter ses moyens de défense», écrit le procureur au président de l’Assemblée nationale.

Pour rappel, tout est parti d’un point de presse tenu par Jean-Marc Kabund le 18 juillet 2022 dans sa résidence de Kingabwa au cours duquel il a notamment présenté le Président de la République comme « un danger public» et un stagiaire, des termes qu’il a empruntés à la rue pour vilipender et nuire à l’image de marque des institutions du pays.

Si l’assemblée nationale autorise sa poursuite, l’honorable Jean-Marc Kabund devra donc ramener devant la justice des preuves nécessaires qui attestent ses allégations. Au cas contraire, son acharnement contre le Chef de l’État et les institutions du pays pourraient conduire à sa condamnation conformément à la loi.

Il est vraiment dommage, estiment les observateurs, de constater que malgré ses études en Droit, Jean-Marc Kabund n’a pas pu assimiler la notion de la puissance publique en manipulant abusivement sa langue contre les autorités publiques.

Non seulement qu’il n’est pas sage, Jean-Marc KABUND est aussi trop impulsif et avide du pouvoir, poursuivent-ils.

Times.cd/LIBERTÉ PLUS

You May Also Like

RDC: »Lorsque le développement commence à la base, nous serons informé de toutes les difficultés sans nécessairement recourir au modèle développement de l’extérieur » ( Nicole Bwatshia)

RDC-MIN.FPM : Sama Lukonde lance les travaux de l’atelier de validation des données de l’EFTP collectées à Lubumbashi, Kinshasa et Matadi

Kisangani: 300 nouveaux adhérents intègrent le parti de Puis Mwabilu grâce au tendem Boliki-Augustin Yakiango

Kinshasa : Le centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa, ex prison de Makala, vient d’être doté d’une bibliothèque carcérale pour mineurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.