Agression dans l’est de la RDC: la DYPRO s’associe à la douleur des compatriotes de l’est

3 jours on suffit pour que la Dynamique progressiste révolutionnaire (DYPRO), réfléchisse notamment sur les enjeux politique, sécuritaire et électorale.

A l’issue des assises tenue au banlieue de Kinshasa, la plateforme politique coordonnée par Me Constant Mutamba s’associe à la douleur du peuple congolais et particulièrement des habitants meurtris du Nord-Kivu, de l’Ituri et du Sud-Kivu, victimes des guerres répétitives et plus douloureusement, de l’agression rwando-ougandaise qui sévit dans le territoire de Rutshuru. La (DYPRO), leur réaffirme sa totale détermination de soutenir les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) afin que toutes les entités envahies par les troupes rwandaises et ougandaises soient libérées.

Sur les questions relatives aux élections aux élections de 2023, la première force politique de l’opposition en République Démocratique du Congo, exigent le strict respect du délai constitutionnel des élections générales de 2023. La Dynamique progressiste révolutionnaire rassure cependant la commission électorale nationale indépendante (CENI) de son soutien, tout en demeurant véritablement « vigilante sur la marche du processus électoral ».

Times.cd

You May Also Like

RDC: Félix Tshisekedi et Bruno Aubert échangent sur la situation sécuritaire dans le pays et la place de la MONUSCO

Barça : après Lewandowski, Raphinha, Koundé… et maintenant une star à 80 M€ en approche ?

Colette Tshomba appelle les médias à œuvrer pour la Promotion de la femme

RDC: les habitants du nord-Kivu ne veulent plus de la MONUSCO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.