RDC: 400 agents de police de Lubumbashi et de Mbuji-Mayi débutent la formation sur la police de proximité

Dans le cadre de la coopération de la Paix, la Prospérité et la Protection de l’environnement et au financement du Gouvernement des Etats-Unis dans le cadre de la coopération à travers le Département d’Etat américain et du Bureau de l’International Narcotics and Law Enfoncement Affairs (INL) en République Démocratique du Congo (RDC), la Police Nationale Congolaise avec le soutien de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a procédé ce vendredi 17 juin 2022 au lancement à l’école de police de Kasapa à Lubumbashi (Haut-Katanga), à la formation de base de 200 agents de la police pour renforcer la sécurité des populations à travers la mise en application de la doctrine de « police de proximité ».

Une formation similaire sera lancée le 21 juin à l’école de police de Tshipuka à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) et ciblera également 200 policiers. Au total, 400 policiers bénéficieront de ces formations durant cette nouvelle phase du projet financé par le Gouvernent américain.
Par ailleurs, dix commissariats et sous-commissariats de la police seront construits et entièrement équipés soit cinq à Lubumbashi et cinq à Mbuji Mayi, d’une part pour permettre aux policiers nouvellement formés de travailler dans des meilleures conditions, et surtout pour améliorer significativement l’accessibilité des services de police et l’accueil du public, y compris les populations vulnérables. En outre, des activités de rapprochement entre la police et la population seront mises en œuvre à travers des cadres de concertation inclusifs (Comités Locaux de Sécurité de Proximité).
Ces formations s’étendront sur une durée de six mois. La partie théorique durera cinq mois et sera suivie d’un stage pratique d’un mois dans les Commissariats et Sous-Commissariats des communes préalablement appuyés par le projet.

Au terme de la formation, les policiers formés seront ensuite déployés dans les communes de Diulu (Mbuji Mayi) et Annexe (Lubumbashi) avec comme mission d’améliorer l’efficacité des services de la Police Nationale Congolaise au profit de la population en général et des personnes vulnérables en particulier.
Les formations se focaliseraient sur les enseignements relatifs au métier de la police, l’organisation, la mission, les principes et le mode de fonctionnement de la police de proximité y compris des modules sur les droits de l’homme, le droit international humanitaire, les droits et la protection de l’enfant, ainsi que sur les lois pénales militaires auxquelles les policiers sont astreints.

Au terme de cette cinquième phase,1836 policiers auront bénéficié de ces sessions de renforcement des capacités sur la police de proximité à Lubumbashi et Mbuji-Mayi depuis 2015. Aussi, huit commissariats (soit 3 à Mbuji Mayi et 5 à Lubumbashi) et vingt-huit sous commissariats (soit 12 à Mbuji Mayi et 15 à Lubumbashi) ont été construits à ce jour. Ces activités, appuyées par le gouvernement américain, visent à poursuivre la dynamique de la professionnalisation de la Police Nationale Congolaise à travers l’expérimentation et l’extension

You May Also Like

RDC: Félix Tshisekedi et Bruno Aubert échangent sur la situation sécuritaire dans le pays et la place de la MONUSCO

Barça : après Lewandowski, Raphinha, Koundé… et maintenant une star à 80 M€ en approche ?

Colette Tshomba appelle les médias à œuvrer pour la Promotion de la femme

RDC: les habitants du nord-Kivu ne veulent plus de la MONUSCO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.