Ass.Nat : Loi sur la programmation militaire, l’honorable Jean Mbuyu dénonce le manque de la procédure

Fort de son expérience de l’ancien vice-président de la commission défense et sécurité de l’Assemblée Nationale, l’honorable Jean Mbuyu n’a pas trouvé le caractère urgent de l’examen et vote du projet de loi portant Programmation militaire 2022-2024.

Il l’a fait savoir le mardi 14 Juin 2022 devant les professionnels de Médias à l’hémicycle du Palais du peuple à l’occasion du débat général suscité lors de l’examen et vote de ce projet de loi présenté par le gouvernement de la République.

Pour l’honorable Jean Mbuyu, la loi sur la programmation militaire fait intervenir plusieurs acteurs et secteurs dont le ministère des Finances et celui du budge, car il faut définir une ligne budgétaire claire et nette en vue de permettre aux forces de défense d’être en mesure de s’auto-suffire.

Aussi, concernant la loi d’habilitation défendue le même jour, Jean Mbuyu la jugée inopportune car, les Députés Nationaux seront en vacances parlementaire, ce qui donnerait l’occasion au gouvernement de tout se permettre surtout en ce moment où le pays fait face à une agression étrangère.

Yannick Beaka/Times.cd

You May Also Like

RDC: »Lorsque le développement commence à la base, nous serons informé de toutes les difficultés sans nécessairement recourir au modèle développement de l’extérieur » ( Nicole Bwatshia)

RDC-MIN.FPM : Sama Lukonde lance les travaux de l’atelier de validation des données de l’EFTP collectées à Lubumbashi, Kinshasa et Matadi

Kisangani: 300 nouveaux adhérents intègrent le parti de Puis Mwabilu grâce au tendem Boliki-Augustin Yakiango

Kinshasa : Le centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa, ex prison de Makala, vient d’être doté d’une bibliothèque carcérale pour mineurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.