RDC : les déléguées de la société civile à l’ARMP, en atelier de restitution

RDC : les déléguées de la société civile à l’ARMP, en atelier de restitution

Tenu ce mercredi 08 juin 2022 au siège du Cadre de Concertation Nationale de Société Société Civile( CCNSC-RDC), à Kinshasa, l’atelier de restitution des activités des délégués de la société civile à l’Autorité de Régulation des Marchés Publics, est une opportunité pour Le CCNSC-RDC, de s’imprégner non seulement de l’évolution de ARMP en matière de la transparence et les modalités de passation des marchés publics en République Démocratique du Congo, mais aussi la mise en oeuvre de sa feuille de route et des activités de redevalité.

Aucours de cet atelier les membres de la société civile ont déploré à l’intimité, les tentatives de la dépossesion de leurs siège de la commune de N’djili et dans la province du Lualaba. A cet effet, une commission composée essentiellement des juristes et quelques architectes sera mise sur pied pour afin élucider la situation, notamment sur le siège nationale de CCNSC, lui doté par de Banque Mondiale et Gouvernent congolais, malheureusement hypothéquée par les différents bourgmestres de N’djili qui se succèdent les années durant.

Pour ce, Maître Patient Bashombe préconise une commission pour statuer sur certains document légaux attestant la possession de certaines résidences à CCNSC. Jusqu’au aujourd’hui, cette question reste floue. Et, le CCNSC n’a pas un siège à travers tous le territoire national. Déjà, son siège de Lualuaba, lui a été dépossédé.

Après 12 ans, depuis la création de ARMP, États de lieu et perspective, cadre légal et réglementaire,
la gouvernance de ARMP: Apport et impact de la société civile,
l’Impact de ARMP sur le pays et participation de la société civile : perspective d’ avenir. ( Conseil d’ Administration et Comité de règlement des différends).

Le PCA de l’ARMP, l’architecte Claudien Mulimilwa envoyé de la société civile, a fait la recension sur l’état évolutif de l’ARMP. Sa mission et sa mission. Les aboutissements des audits de cette structure veilleuse sur la passation des marchés publics. L’ opposition entre l’ARMP et les différentes autorités politiques, les parties prenantes les appels d’ offres, le conflit d’ intérêt).

Par ailleurs, Madame Andeka, appelle les membres de la société civile en matière à dénoncer tout les méfaits qui se passe lors de passation des marchés publics.
Et, elle encourage le Cadre de Concertation Nationale de Société Civile à travailler dans l’ unissons.

Il sied de signaler que, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics, est une structure créé en 2010, a une fonction
sentinelle sur la passation des marchés publics en RDC.
Respect strict de la procédure de l’appel d’ offre, dans la transparence, fiabilité et honnêteté. D’où, le CCNSC, a ses délégués au sein de cette dernière.

Barca Horly Fibilulu Mpia

You May Also Like

RDC: 400 agents de police de Lubumbashi et de Mbuji-Mayi débutent la formation sur la police de proximité

RDC : « Nous sommes entrain de récupérer 33.343.05 ha de concessions forestières attribuées illégalement (Eve Bazaiba)

Affaire rapatriement de la « dent de Lumumba » : ce qu’il faut retenir

Ass.Nat : Loi d’habilitation du gouvernement, l’Honorable Rombau FUMANY soutien l’initiative

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.