Réforme de la loi électorale : la stratégie à suivre divise Mozito et Fayulu

Divergence autour de la réforme électorale au sein de la coalition « Lamuka ». Les questions relatives à la réforme électorale en République démocratique du Congo seraient auteurs des dissensions qui existent désormais puis quelques jours entre les leaders de la plateforme politique “ LAMUKA ” entre, Martin Fayulu et Adolphe Muzito .

Dans une interview accordée ce mardi chez nos confrères de 7SUR7.CD, le porte-parole du parti de l’ancien premier ministre Congolais, Adolphe Muzito, a affirmé que son patron et Martin Fayulu ne parlent pas le même langage au sujet des démarches qui traitent les questions électorales. A l’en croire, Adolphe Muzito voit d’un mauvais œil la collaboration observée ces dernières semaines entre LAMUKA et le FCC de Joseph Kabila.

« Ce n’est pas une affaire individuelle. C’est par rapport au pays. C’est une question éminemment politique. Nouvel Élan s’oppose à la manière de rassembler tout le monde pour obtenir des réformes consensuelles. Les proches du président Martin Fayulu estiment que cette initiative des religieux (Bloc patriotique, ndlr) est la bonne formule pour nous amener à cet objectif des réforme. Par contre, du côté de Muzito, on pense qu’on ne peut pas se mettre ensemble avec ces gens-là du FCC (qui sont à la base de la crise que nous decrions actuellement ndlr). La divergence se situe à ce niveau là », a déclaré Albert Mukulubundu dans des propos rapportés par 7SUR7.CD .

Dans la foulée, ce cadre du Nouvel Élan a indiqué que :

« Mais nous ne sommes pas d’accord de vrai. D’ailleurs, pour le sit-in ils ont signé avec réserve puisque Nouvel Élan ne veut pas être dans un même bloc avec le FCC sans pour autant que nous puissions nous mettre d’accord sur le contenu même des réformes que l’on veut. Eux (FCC, ECIDé et consorts, ndlr) ils militent pour le consensus et nous nous voulons une loi qui dépolitise la CENI », a-t-il ajouté.

Nous y reviendrons

You May Also Like

Nord-Kivu: Après le dialogue social, la jeunesse de Bashu, choisie l’armée comme moyen de défense contre les Adf

Nord- Kivu: Le gouverneur militaire, Ndima Kongba Constant signe un arrêté qui lève le couvre- feu dans la ville de Goma de 22h à 4h

L’Asbl-DDPC procède à l’installation de son nouveau noyau provincial dans la commune de Limete

L’ANADEC, Suzy Badjoko mobilise la population de la Lukunga pour l’enrôlement des électeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.