Mardi Noir à la Cour Constitutionnelle: Le Juge Évariste- Prince Funga et le président de la haute Cour Dieudonné Kaluba s’en vont

Un départ douleureux et orageux pour c’est deux hommes de la toge bleu ciel de la plus haute instance judiciaire de la République Démocratique du Congo, secoué par contexte politique plein de brouillards.

Au moment où, le pouvoir de Tshisekedi est entre l’enclume des opposants, tellement exigeants sur la loi électorale ; une boîte à Pandore et corridor qui semblerait sans fil d’Ariane, attendre dire nombreux médias locaux et internationaux.

C’ est exorde mal attendue,
intervient, après un tirage au sort organisé par le Président de la République et Conseil supérieur de la magistrature, comme le veux la tradition de la loi fondamentale du pays en la matière.
Qui donc, la mort ou le départ d’un des membres exige selon l’esprit de la rédaction de la Constitution congolaise.

Du fait, ce tirage au sort a eu lieu après la mort, du juge Mongulu T’ Apangane .

Ainsi donc, les mauvais oiseaux du présage tombent d’une manière hasardeuse sur deux hommes de la haute magistrature congolaise.

Sinon, Dieudonné Kaluba avait remplacé en 2020, le feu président, Benoît Luamba dans son siège du président de la haute Cour, et le juge Prince Funga part dans ce kit des paperasses de l’ infortune.

Une séparation comme des frères siamois entre Félix Tshisekedi et Ces desormais ex Juges de l’ article 157 de la présente Constitution.
Vient d’épicer le courant de l’ instabilité politico- judiciaire que connait le pays de Lumumba.

Pour ce faire, les six juges restants et les désormais trois Juges desquels seront nommés pour atteidre le quorum de neuf, par un prochain tirage tirerons à leur tour le prochain président de la Cour Constitutionnelle.

Barca Horly

You May Also Like

Enfin, Nicolas Kazadi est de retour à Kinshasa

Kinshasa : le Ministre Jean-Pierre Tshimanga lance ce mercredi 24 juillet le projet des systèmes numériques

Ouverture d’un procès public contre Corneille Nangaa à la Cour Militaire: Patrick Katengo en vrai patriote, soutien l’initiative du ministre Constant Mutamba

XXXIIIèJ.O. de Paris 2024: la dernière la délégation congolaise est en l’air pour les festivités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *