Parrainée par Me Guy Loando, la revue scientifique « Doc et Juris » deuxième édition a vécu

Les lampions se sont éteints hier vendredi 21 janvier 2021, au Kempesky hôtel du fleuve Congo sur la deuxième édition de la revue scientifique intitulée Doctrine et Jurisprudence  » Doc et Juris  » organisé à Kinshasa, sous le thème général : Droit, Ressources naturelles et Développement de la RDC », parrainée par le ministère d’État de l’Aménagement du Territoire Me Guy Loando.

Prenant la parole devant une assistance de haute facture composée notamment des juristes et d’éminents professeurs d’universités, Me Guy Loando, a affirmé que le gouvernement a fourni des efforts pour se doter des outils et instruments, notamment la Politique Nationale de l’Aménagement du Territoire ainsi que le Projet de Loi relatif à l’Aménagement du Territoire adopté et déclaré recevable à l’Assemblée Nationale.

D’ajouter, le gouvernement a, dans sa détermination de maitriser tous les potentiels ressources que regorgent les pays afin de parvenir à une exploitation rationnelle pour l’intérêt de la population, a lancé l’atelier de l’élaboration de l’annuaire national des ressources naturelles renouvelables et non renouvelables du sol et du sous-sol.

Pendant cette journée scientifique, toute la crème scientifique nationale et internationale s’était donné rendez-vous en terre kinoise pour échanger autours des sujets suivants : « Les perspectives de la politique gouvernementale en matière de gestion minière », « La protection de l’environnement et de l’exploitation des ressources naturelles », « La fiscalité des activités minières », « La responsabilité des entreprises dans les secteurs de ressources naturelles » et tant d’autres.

Initiée par les professeurs Eberande Kolongele, Gaston Kabwa Kabwe et l’avocat Bia Buetusiwa, cette journée scientifique, a connu la participation du président de la cours constitutionnelle, Dieudonné Kaluba et du bâtonnier Coco Kayudi.

You May Also Like

Nord-Kivu: les conducteurs ses plaignent de la tracasserie dont ils sont victimes, de la part des FARDC

Cop -15 Abidjan 2022: « nous devrons changer le visage de la femme de l’Afrique subsaharienne » (Denise Nyakeru)

RDC/Ituri: vive tension entre la population de Mambasa et la MONUSCO

Politique : Francklin Tshiamala nommé Secrétaire Général du parti politique de Matata Ponyo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.