PTNTIC: Augustin Kibassa Maliba annonce des actions concrètes pour booster le secteur du Numérique en RDC

 

 

 

Ouverture mercredi 19 Février 2020, au Pullman Hôtel de Kinshasa, des travaux de la première édition de la Rencontre e-DRC. Organisée par le Ministère des Postes, Télécommunications, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, sous le haut patronage du Président de la République, cette première édition centrée sur le thème : « Investir dans le Numérique »,  porte principalement sur des opportunités d’investissement qu’offre le secteur numérique en RDC. C’est le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, qui a personnellement procédé à l’ouverture officielle des travaux de ces assises de deux jours.

 

S’innscrivant dans la vision du premier citoyen de la République, qui est celle de faire du Numérique congolais un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et des progrès sociaux, le  Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PTNTIC) Augustin Kibassa Maliba a, dans son mot de circonstances, fait part à l’assistance des obstacles et difficultés auxquels reste confrontée la RDC en matière du Numérique et cela en se basant sur les rapports des organismes nationaux et internationaux oeuvrant dans ce secteur, avant d’annoncer des actions concrètes à mettre en œuvre à travers un grand projet qu’il porte pour booster le développement du Numérique.

 

Entre autres difficultés, Augustin Kibassa Maliba évoque

le taux de pénétration de téléphonie Mobile qui  est encore  à moins de 40% de la population avec un revenu moyen par utilisateur (ARPU) de 3 dollars Américains ;

– le taux d’accès à l’Internet  qui est à moins de 15% de la population avec un revenu moyen par utilisateur de 1 dollar Américain ;

– le taux de pénétration de la monnaie électronique qui  est de 7% avec un revenu moyen de 1 dollar Américain ;

– le taux de couverture des réseaux  qui est à moins de 25% du territoire national.

 

En vue de pallier à cette situation précaire, le Patron des PTNTIC en RDC,   entend mener des actions concrètes, afin d’atteindre à moyen terme les objectifs ci–après :

 

– une infrastructure nationale de télécommunication développée, moderne et fiable ;

– une administration publique efficace utilisant les TIC pour améliorer le fonctionnement et les services aux citoyens ;

– une informatisation efficiente des services générateurs des recettes ;

– un taux élevé d’échange des biens et des services TIC ;

– un secteur des services en TIC et une industrie numérique importants et dynamiques ;

– une population instruite et largement familiarisée avec les TIC ;

– une abondante main d’œuvre jeune encadrée et qualifiée en TIC ;

– un environnement propice à la libre entreprise, à l’innovation et attractif pour les investisseurs.

 

Conscient du défi à relever et opportunités que présente la  position géostratégique qu’occupe la RDC dans l’échiquier international,  Augustin Kibassa dit avoir  développé « un projet pour le déploiement d’un réseau national large bande intégrant un système national de transmission par Fibre Optique et celui modernisé du système satellitaire, qui  assurera le maillage complet du pays et permettra à la population d’accéder aux services universels de meilleure qualité à un coût abordable.  Il  comptera aussi sept centres des données (data center), repartis stratégiquement à travers la République ».

 

Pour le Patron des PTNTIC, ce projet comprendra deux parties.

 

« La partie câblée  portera notre existant à un total  de près de 48.000 Km dont les caractéristiques sont les suivantes :

 

– 18. 000 km de fibre déployés à travers des voies naturelles que sont le Fleuve Congo et ses affluents ;

– 30. 000 km de fibre souterraine suivant les tracés des routes nationales ;

la  partie satellitaire de  de ce projet consistera à la construction d’un téléport moderne pour assurer la distribution du signal satellitaire dans les 26 provinces ;

la modernisation de 53 stations terriennes du réseau National satellitaire ;

l’acquisition d’un transpondeur important dédié, qui permettra la consolidation progressive du « segment spatial congolais » », a laissé entendre Augustin Kibassa Maliba.

 

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi qui a ouvert ces travaux a invité les participants à des réflexions mûries pour accompagner le secteur des PTNTIC  en vue de permettre au pays de se développer. Il a aussi invité divers partenaires et les autres  membres du gouvernement à accompagner le projet que porte le ministre Augustin Kibassa Maliba, afin de booster le numérique en RDC.

 

Signalons que e-DRC se veut une plateforme d’échanges entre  investisseurs privés et institutionnels et les  différentes parties prenantes de l’écosystème numérique. Plusieurs ateliers y  sont organisés autour du thème: « Investir dans le Numérique ». Les panelistes devront discuter sur deux piliers importants à savoir : les infrastructures, socle de développement du Numérique ; et la Poste moderne au centre de l’essor du numérique. Les travaux prendront fin ce jeudi 20 février.

 

Times.CD

 

Laisser un commentaire