PT-NTIC : Augustin Kibassa invite les agents de l’administration  à s’impliquer pour atteindre les assignations 2020

Le Ministre des postes , Télécommunications et nouvelles Technologies de l’information, Augustin Kibassa Maliba, a effectué ce mardi 04 février 2020, Une visite au secrétariat général des PT-NTIC, en fin de palpé du doigt l’évolution du travail  les conditions de travail dans lesquels ils travaillent.

« J’ai eu à suivre l’évolution de notre administration à travers le rapport du secrétaire général, mais j’ai voulu palper du doigt…Nous nous sommes dit; les assignations qu’on nous a données cette année sont multipliées par quatre (4), par rapport aux années antérieures. Et donc, je dois m’assurer que l’administration qui est là, du secteur est vraiment en ordre de bataille pour nous accompagner afin d’atteindre ces assignations. Et je dois dire que le conseil a été difficile, parce que je me suis rendu compte que l’administration travaille dans des conditions pratiquement précaires, et qu’il est de notre devoir de nous assurer. Nous sommes le deuxième service de l’assiette de la République, nous devons nous assurer que nous allons contribuer à l’évolution des conditions de travail…J’ai eu à le dire tout à l’heure à l’administration que pour moi ça me tient à coeur. Non seulement pour l’évolution du secteur, mais je pense que ça, a un impact direct sur l’éducation de nos enfants » a indiqué le Ministre des postes, Télécommunications et nouvelles technologies de l’information.

Profitant de l’occasion, le patron des PTNTIC promet de s’impliquer davantage pour l’amélioration des conditions de travail des agents de l’administration.

« Le chef de l’État a décidé d’assurer la gratuité à l’école primaire et cette gratuité a besoin d’être financée. Donc, nous avons tous ce devoir de nous battre au mieux qu’on peut, d’aller au-delà parce que je sais qu’il y a déjà beaucoup d’efforts qui sont consentis mais nous devons encore fournir des efforts nécessaires pour que puissions atteindre les assignations, d’améliorer le secteur, les conditions de vie des nôtres, des membres de l’administration. Mais au-delà de tout, l’éducation de nos enfants parce que l’éducation c’est le socle d’une société », a souligné le Ministre des PTNTIC.

À cet effet, Augustin Kibassa, a annoncé pour très bientôt, la création d’un cadre légal dans le secteur des PT-NTIC, en fin de   permettre à ce que les opérateurs  rentrent sur la ligne et maximiser les recettes de l’État.

« De manière claire, je vais vous dire que, très bientôt, le secteur aura son cadre légal. C’est vrai qu’il y a eu des couacs. Nous sommes en train de corriger. Je n’en dirai pas plus, mais tout le monde le sait, il y a déjà une loi qui a été votée au niveau du Sénat, aussi bien à l’Assemblée Nationale, dans le même terme. Dans l’évolution de la vie politique, parfois il y a certains problèmes que nous sommes en train de gérer en toute responsabilité pour que le plus rapidement possible, que nous puissions avoir le cadre légal qui permettra au secteur de tenir compte de l’évolution. Parce qu’il est vrai que celui que nous avons aujourd’hui est totalement désireux », a précisé Augustin Kibassa Maliba.

Tout compte fait, le Ministre des PT-NTIC, a indiqué que   le secteur qu’il dirige est capable de passer en première position en ce qui concerne la réalisation des recettes.

« Nous sommes en deuxième position en ce qui concerne la réalisation des recettes. Et je pense que le potentiel que nous avons dans le secteur pourrait même nous placer en première position », a-t-il martelé.

Pour sa part, le secrétaire général aux PTNTIC , Vincent Gomez Ikamba, a plaidé pour la validation du cadre organique qui aujourd’hui est au-delà des effectifs réels.

« Le cadre actuel a été conçu pour 214 agents. D’où, il faut un nouveau cadre organique qui doit absorber les effectifs réels qui, aujourd’hui peuvent atteindre 1500 », a t’il expliqué.

Times.cd

Laisser un commentaire