PT-NTIC : vers une coopération sud-sud entre la RDC et la Tunisie dans les télécoms

 

Reçu en audience ce mercredi 27 novembre 2019, par le Ministre des postes , télécommunications et nouvelles technologies de l’information ( PT-NTIC) , Augustin Kibassa Maliba, l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la Tunisie à Kinshasa, Bouzekri Rmili, est venu présenter au Patron des PT-NTIC un investisseur du Groupe Tawasol, Moez MLIKA et Directeur général de la firme tunisienne HAYATCOM, pour une coopération sud-sud entre la République Démocratique du Congo et la République Tunisienne.

Au cours de leurs échanges, le Directeur général de HAYATCOM a fait savoir à son interlocuteur, Augustin Kibassa Maliba, qu’il est souhaitable d’accompagner la République Démocratique du Congo dans son développement en lui faisant profiter de leur expertise dans les télécoms.

« Nous sommes présents en RDC depuis il y a maintenant deux ans et demi en tant que succursale, cette semaine nous venons de passer en filiale avec une société de droit congolais parce que nous, nous croyons dans le potentiel de développement dans votre pays et nous souhaitons vous accompagner dans ce développement, vous faire profiter de notre expertise, notre savoir-faire, faire carrément un transfert de savoir-faire de la Tunisie vers la RDC », a fait savoir le DG de HAYATCOM.

Le ministre des PT-NTC, Augustin Kibassa et l’ambassadeur Tunisien en RDC

Il a par ailleurs indiqué que le secteur de Télécoms reste le principal champ d’action de sa firme.

« Nous sommes spécialisés dans tout ce qui est construction des Réseaux Télécoms que ce soit la fibre optique, l’installation GSM, des pilonnes et l’installation des matériels de télécommunications, de faire des Swaps, de 3G, 4G. Donc cette activité est l’une de plusieurs activités de notre groupe qui est également présent dans tout ce qui est industrie de l’aluminium, la promotion immobilière, du tourisme », a-t-il dit.

Et d’ajouter, c’est une première visite, j’espère qu’il y en aura d’autres afin de développer ce secteur là, également à côté des télécoms par lequel nous avons commencé.

« mais nous n’avons pas l’intention mais plutôt de s’étendre également sur les autres secteurs que nous maitrisons et sur lesquels on travaille », a stipulé Moez MLIKA.

L’investisseur tunisien n’a pas caché sa volonté d’une coopération sud-sud entre la RDC et la Tunisie, notamment dans le partage de savoir-faire, qui justifie leur installation dans certains pays africains.

« Nous, comme l’a dit l’excellence, nous sommes également des panafricains, c’est une coopération sud-sud, vous trouverez auprès de nous plus de volonté pour un transfert de savoir-faire, que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Avec tous mes respects pour nos amis chinois et européens qui ne sont pas forcément à l’aise pour ce genre de chose, nous, on a aucun problème avec ça, au contraire on est installé dans d’autres pays par exemple au Burkina Faso, à Malabo en Guinée Équatoriale et ce que nous faisons vraiment c’est former vos ingénieurs, vos techniciens à ces techniques de pointe, afin qu’il y ait un savoir-faire local qui puisse bien évidement faire profiter le pays de ces compétences », a-t-il-ajouté.

Pour rappel, HAYATCOM, est une société de grande envergure qui s’est spécialisée, au fil des années, dans la réalisation des projets les plus complexes et portants sur plusieurs corps de métiers notamment les réseaux des télécommunications, qui est un secteur générateur des recettes pouvant aider la RD Congo à savourer son développement à travers le ministère des PT-NTIC .

TIMES.CD

Laisser un commentaire