RDC/ Éducation : 6 élèves de la Tshuapa bénéficient de la bourse  “Pierre Mboyo Loando” à Kinshasa

Le sénateur Guy Loando Mboyo a lancé, ce vendredi 08 novembre 2019 dans la commune de Gombe, la bourse “Pierre Mboyo Loando”, destinée à encourager les meilleurs élèves de la province de la Tshuapa.

Du nom de son défunt père, ce prix est une contribution de Widal Fondation dans l’éducation de la jeunesse de la RDC, en général, et celle de la Tshuapa en particulier.

Rendant hommage aux bénéficiaires de cette bourse qui ont fait preuve de détermination et d’abnégation pour arracher ce sésame, le sénateur a fait savoir que son initiative est une manière d’honorer la mémoire de son feu père qui avait consacré toute sa vie à l’éducation et à la formation de l’élite du Grand Équateur.

Présent dans la salle, le gouverneur de la province de la Tshuapa, Pancrace Boongo, a montré sa reconnaissance de tout coeur au geste posé par la fondation Widal. Il a ainsi lancé un vibrant appel aux ressortissants de la Tshuapa d’emboîter le pas à leur co-régionnaire. “J’appelle nos soeurs et frères qui sont ici à la présidence de la République, voire dans plusieurs institutions, de comprendre que la province a besoin de vous ! Venez aider la province “, a-t-il lancé.

Au nom de six boursiers, Louison Bosalayi Kamba a remercié le président de la fondation Widal, ainsi que son épouse, pour leur soutien inconditionnel et sans commune mesure envers tous ceux qui aspirent à poursuivre leurs études. ” Nous vous rassurons que nous aussi, avons l’obligation de réussir chaque année académique qui passe et ce, de manière satisfaisante “, a-t-il fait promis.

Il est à noter que Widal Fondation est une ASBL à caractère social dont le siège social est situé au numéro 211 avenue Kalembelembe dans la commune de Lingwala. Elle a pour objectif général : la création des oeuvres sociales et l’encadrement des enfants désoeuvrés. Et comme objectifs spécifiques : la promotion du modèle de développement pour la sécurité alimentaire ; la promotion de la santé ; offrir aux enfants désœuvrés un encadrement ou une éducation de qualité; la protection et la défense des droits fondamentaux des enfants et des femmes ; la formation des femmes pour leur auto-prise en charge ; la création et la subvention des oeuvres sociales

Francis Otshudi/ TIMES.CD

Laisser un commentaire