Formation professionnelle : le ministre John Ntumba veut améliorer les conditions sociales des travailleurs

 

C’est un engagement solennel qu’a pris, ce lundi 9 septembre 2019, le nouveau patron du ministère de la Formation professionnelle, Arts et Métiers, John Ntumba Panumpakole, après une brève aperçue faite par la secrétaire générale sur le fonctionnement dudit ministère. C’était à l’occasion de la cérémonie de remise et reprise, devant tous les professionnels de ce secteur éducatif, entre le nouveau ministre et son prédécesseur.

« Nous allons rendre votre administration viable, l’ouvrier mérite son salaire, et notre premier combat consiste à donner à chacun une prime et un salaire décent. Les conditions de travail pénibles, pas de bureau, pas d’ordinateurs, pas de moyens de transport, nous allons chercher ensemble dès aujourd’hui comment remédier à tous ces problèmes, nous n’avons pas de baguette magique, mais plutôt des têtes pour penser, et des mains pour changer nous-même notre destin pour un ministère plus beau qu’avant », a déclaré celui qu’ils ont considéré comme le « Aaron » qui apporte le nouveau sourire.

Très déterminé à mettre en œuvre l’ambition du gouvernement qui consiste à chercher la provision pour matérialiser la vision du chef de l’État, le ministre de la Formation professionnelle, Arts et Métiers, a trouvé obligatoire la construction des centres d’excellence pour permettre aux enfants, jeunes et moins jeunes, jadis sans espoir, d’acquérir des capacités et compétences pour intégrer le monde de l’emploi ou créer eux-mêmes leurs emplois.

Outre son objectif, le ministre a fait savoir que sa première préoccupation à la tête de ce ministère, est d’abord de former la jeunesse qui demain constituera la classe moyenne dont le pays a tant besoin. « Ainsi, nous lutterons contre le chômage, la pauvreté et la migration illégale, les jeunes ainsi formés ne partiront plus en aventure en Europe, en Afrique du Sud ou ailleurs », a-t-il laissé entendre.

Par ailleurs, le nouveau ministre de la Formation professionnelle, Arts et Métiers a lancé un appel à ses administrés pour relever le défi de capacité et de compétence. Ce, en vue de permettre la relance rapide de la croissance et l’appropriation de l’économie par nos concitoyens, conformément à la vision du chef de l’état, Félix Tshisekedi Tshilombo.

Francis Otshudi/ TIMES.CD

Laisser un commentaire