bahati-lukwebo-menace-de-traduire-le-fcc-et-les-dissidents-de-lafdc-a-en-justice

RDC: Bahati Lukwebo sommé de rentrer dans le rang

En RDC, on attend depuis sept mois la formation du gouvernement de Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Alors que les consultations sont menées par le Premier ministre pour la composition de cette équipe, des jeux de coulisses sont observés. Le regroupement AFDC et Alliés de Modeste Bahati Lukwebo est sommé de rentrer dans le rang. Promesses et menaces sont à l’ordre du jour.

Plusieurs partisans de l’AFDC et Alliés affirment avoir été approchés par des responsables du FCC, parmi lesquels, des animateurs des institutions. Certains de ces partisans ont été invités physiquement, d’autres parlent de contacts téléphoniques.

Promesses alléchantes

Tous font allusion aux promesses alléchantes qui leur ont été faites, pourvu qu’ils rejoignent les dissidents. Parmi ces promesses, la nomination au gouvernement ou parmi les mandataires dans les grandes entreprises d’Etat…

A défaut d’accepter de se désolidariser de Modeste Bahati Lukwebo, ce sont des menaces. Seraient principalement visées, les activités économiques privées de ceux qui ne vont pas obtempérer, croient savoir certains observateurs.

Intensification des menaces ?

Au sein de l’AFDC et Alliés, on soutient que ces menaces destinées à déstabiliser leur leader se sont intensifiées depuis le weekend, après les audiences accordées à Modeste Bahati Lukwebo par le président Félix Tshisekedi et le Premier ministre Ilunkamba au moment où se font des consultations pour la formation du gouvernement.

Rfi

Laisser un commentaire