Contentieux électoral : le candidat Otshudi René soupçonné de corruption !

 

Candidat malheureux aux élections de 2018, Otshudi René a été surpris à la Cour constitutionnelle le 25 juin dernier par des femmes amies de l’honorable IGWABI MUSHENGEZI Pauline, élue valablement dans la ville de Lubumbashi.

Pendant que le président de la République, Félix Tshisekedi qualifie d’insuportable, les arrêts rendus par la Cour constitutionnelle invalidant ainsi un bon nombre de candidats au profit d’autres, René Otshudi s’inscrit dans la logique de rendre inerte la justice congolaise.

« C’est dans les après-midi (14h30) de ce mardi 25 juin aux alentours de la Cour que les électeurs d’IGWABI MUSHENGEZI en sit-in à la Cour Constitutionnelle vont discrétement surprendre OTSHUDI RENÉ avec le juge entrain de monnayer le siège de notre élue », témoigne l’une des membres.

Et d’ajouter :  » Les avocats ont vite saisi la chambre pour dénoncer les manœuvres frauduleuses utilisées par le candidat malheureux pour acheter définitivement le siège de cette membre de l’AFDC-A injustement invalidée par la Cour au profit d’un candidat de la CODE, qui en plus de n’avoir pas atteint le seuil, n’a pas réalisé le tiers des voix de l’honorable IGWABI MUSHENGEZI. Nous notons même que la CODE avait même retiré sa plainte contre L’AFDC-A dans ce contentieux électoral… »

Tout compte fait, les électeurs de Madame IGWABI MUSHENGEZI Pauline se sont appuyés sur la logique de l’Etat de droits prônée par Félix Tshisekedi tout en restant confiants à la bonne justice.

Dossier à suivre

Francis Otshudi/ TIMES.CD

Laisser un commentaire