Santé : Cosap exige du gouvernement congolais, la diffusion du test d’efficacité des moustiquaires Dawa

 

 

Dans un point de presse tenu à Kinshasa le mercredi 12 juin 2019, le collectif des organisations de la société civile pour la santé et la lutte contre le Paludisme ( COSAP) exige du gouvernement congolais et au partenaires impliqués dans la lutte contre le paludisme, la publication des résultats du test d’efficacité des moustiquaires de marque Dawa fabriquées entre Janvier 2017 à avril 2018 et distribuées entre 2017 à 2018.

 » En effet, après avoir été alerté par le Cosap du scandale de sous- dosage concernant les moustiquaires DAWA fabriquées entre Janvier 2017 à avril 2018 et distribuées entre 2017 à 2018, le Ministre national de la Santé Oly Ilunga, en date du 18 Mars 2019, avait réitéré la décision de la mise en quarantaine et la suspension de la distribution des moustiquaires de marque Milda Dawa jusqu’à l’obtention des résultats du test bio efficacité » a fait savoir le Dr Félix Musikya, Directeur exécutif du Cosap, qui a précisé que ce test devait être fait sur différents échantillons prélevés sur les MILDA déjà au pays afin de prendre des mesures adéquates et éviter aux populations les méfaits d’une couverture inefficace.

Le collectif des organisations de la société civile pour la santé et la lutte contre le Paludisme, appelle les autorités de la RDC, à suivre l’exemple de la Mozambique, un des pays touchés par le Scandale DAWA/ TANA, le gouvernement avait décidé sans attendre le renvoi/ la destruction d’un lot d’au-moins 1.000.000 de MILDA DAWA et ordonné le remplacement aux frais et charges du fabriquant.

Le Cosap, insiste par ailleurs, sur la qualité ou l’efficacité des MILDA que les partenaires achètent auprès des fournisseurs pour donation dans les pays en voie de développement.

À noter que, COSAP avait enclenché des actions depuis le mois de mars dernier en relayant l’alerte lancée sur les moustiquaires de marque Dawa- Tana distribués en 2017 et 2018, par les principaux bailleurs des fonds de lutte contre le Paludisme, sous seing de Global Fund et PMI, dont les conclusions et investigations renseignement que ces moustiquaires sous dosé d’insecticides et ne protègeraient pas efficacement contre le Paludisme.

Francis Otshudi/ TIMES.CD

Laisser un commentaire