Actualité

RDC : Pour outrage au chef de l’État, UDPS demande la levée de l’immunité du député FCC, Nawej

 

 

Réuni en assemblée extraordinaire le dimanche 09 juin 2019 au siège de leur parti, à Limete, pour examiner les évènements qui se sont déroulés à l’hémicycle de la chambre basse du Parlement congolais, relatifs aux ordonnances signés par le président de la République portant nomination des membres dirigeants de la Gecamines et CNCC, les membres de l’UDPS/ Tshisekedi sollicitent la levée des immunités parlementaires de du député Charles Nawej pour outrage au chef de l’État.

Et à l’Udps de se justifier » Pour ce qui est de l’honorable Charles Nawej, qui s’est rendu coupable d’outrage au chef de l’État, nous demandons au ministère public de faire appliquer l’article 74 de la loi organique n° 13/010 du 19 février 2013, relatif à la procédure devant la Cour de cassation, en constetant l’existence de l’infraction » outrage au chef de l’État » et de transmettre un procès verbal y relatif à l’autorité compétente en la matière, notamment le Procureur général près la Cour de cassation pour que ce dernier ouvre une procédure en justice en assistant le bureau de l’Assemblée nationale pour la levée des immunités de l’honorable pour que ce dernier réponde de ses actes » écrit le parti au pouvoir.

En tout état de cause, il faut noter que, le brouille est partie de la plénière du 07 juin dernier, où intervenant sur la question des ordonnances signées par le président de la République, Charles Nawej a allégué que, le chef de l’Etat signait ses ordonnances par inconscience.

Francis Otshudi/ TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top