Actualité

La dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi accueillie par une foule nombreuse à Kinshasa

 

 

 

La dépouille mortelle du feu leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) et ancien premier ministre Étienne Tshisekedi wa Mulumba est arrivée le jeudi 30 mai 2019 à l’aéroport de Ndjili à Kinshasa en provenance de Bruxelles en Belgique où il avait été conservée pendant deux ans. En effet, le sphinx de Limeté est décédé le 1er février 2017.

Autour du président de la République Félix Antoine Tshisekedi, fils de l’illustre défunt, des membres de la famille, des membres de l’Udps, des anciens premiers ministres, des personnalités diverses ont été présents à l’aéroport pour accueillir la dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi.

Tout au long du boulevard Lumumba, une foule nombreuse a accompagné le cortège du funèbre qui s’est embralé jusqu’à la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire, avant son exposition le vendredi 31 mai au stade des Martyrs pour la cérémonie des funérailles officielles.

Les hommages de leaders de Lamuka

Certains leaders politiques absents ont rendu hommage, par des tweets, à l’homme et son combat pour l’instauration de la démocratie au Congo-Kinshasa.

« La dépouille mortelle du président Étienne Tshisekedi arrivé sur la terre de nos ancêtres. Fier d’avoir été à ses côtés depuis 1990, je salue son combat pour la justice et la démocratie en RDC. Nous garderons de lui la force de ses convictions et son amour pour le peuple », a confié Martin Fayulu, candidat arrivé deuxième à la présidentielle de décembre 2018, derrière Félix Antoine Tshisekedi.

Pour sa part, Jean-Pierre Bemba, président du Mouvement de liberation du Congo (Mlc) qui vit en Belgique depuis sa remise en liberté par la Cour pénale internationale (Cpi) a twitté en ces termes : « L’ultime acte des obsèques de feu Étienne Tshisekedi va enfin s’achever. Je me souviens du soutien moral qu’il m’a apporté en venant me rendre visite à deux reprises à La Haye. Retenons tout son combat pour la démocratie. Que son corps repose en paix sur la terre de nos aïeux ».

Le président de la plateforme Ensemble pour le changement, Moïse Katumbi, récemment revenu d’un exil forcé de trois ans, n’a pu se taire. « Alors que le président Étienne Tshisekedi effectué son ultime voyage vers la RDC pour trouver enfin le repos éternel, nos prières l’accompagnent. Son combat pour la démocratie, la liberté et la dignité nous inspire tous. Que la terre de nos ancêtres lui soit douce et légère. »

Martin E/Times.cd

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top