Actualité

RDC:Clôture du séminaire de recadrage des gouverneurs et Vice- gouverneurs à Kinshasa

 

 

En marge de la clôture du séminaire de recadrage des gouverneurs et Vice- gouverneurs ce mercredi 15 mai 2019 à l’hôtel Fleuve Congo, le président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo, par l’entremise du Premier Ministre, Bruno Tshibala, a recommandé aux Gouverneurs et Vice-gouverneurs des provinces de choisir l’audace, le pragmatisme pour atteindre les objectifs de développement de leurs provinces et entités respectifs.

 

À en croire le Chef du gouvernement Bruno Tshibala, la rétrocession sera, à coup sûr, une solution royale pour mettre fin aux doléances de leurs prédécesseurs.

« A l’issue de ce séminaire, vous disposez de tous les atouts nécessaires et vous sortez lumineux pour aller tête haute vers la réalisation du projet de développement économique du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo » a déclaré le Premier Ministre Bruno Tshibala. Tout en insistant sur la nécessité de privilégier la vision du Chef de l’Etat et de plus regarder dans la même direction.

 

Ce séminaire,a-t-il dit est une réactivation en vue de permettre aux gouverneurs d’affronter et de résoudre les problèmes qui se posent dans leurs provinces et qui, par ailleurs, handicapent le développement des entités de base.

 

« Sans le progrès de ces entités, on ne saurait atteindre le développement intégral à l’Horizon 2030’’, a laissé entendre le Premier Ministre dans son mot de clôture.

Par la même occasion, il a rappelé que ce sont les grandes articulations du programme du Chef de l’Etat qui ont servi de cadre de référence pouvant conduire les gouverneurs dans l’exercice de leurs responsabilités. Il s’agit notamment de la relance du développement en RDC, de la restauration de la bonne gouvernance, de l’Etat de droit et du peuple qui constitue l’épicentre de toutes les actions à mener.

 

Au nom du Président de la République, il a évoqué les difficultés que les gouverneurs auront à affronter. Il est d’avis que pour faire face, il faut créer rapidement une conférence des gouverneurs pour les aider à démarrer en toute responsabilité les défis qui les attendent et auss, de mettre en place toutes les institutions tant provinciales que nationales.

 

Il les a exhorté sur les défis multiples qui les attendent mais non insurmontables. Il faut privilégier l’intérêt de l’Etat en évitant les querelles byzantines et tirer les leçons de l’instabilité des institutions du passé récente, en entrant dans les mésententes et accord stériles’’.

 

Par ailleurs, les gouverneurs des provinces ont demandé au chef de l’Etat, une dotation de 3 à 4 milliards USD pour propulser la relance économique de leurs entités respectives, par le financement des infrastructures et des projets structurants productifs. Ils ont aussi invité le Président de la République à engager un plan d’urgence de reconstruction des provinces compte tenu de l’état de délabrement très avancé des infrastructures.

 

Les séminaristes recommandent également à Félix Tshisekedi de confier les fonds d’investissements aux provinces. Il est par ailleurs demandé au gouvernement de la République à venir organiser le plus tôt possible la conférence des gouverneurs, soit deux mois après l’installation effective et la présentation des programmes des gouvernements provinciaux.

 

Le gouvernement de la République est aussi interpelé sur d’autres aspects notamment organiser dans un meilleur délai un atelier d’harmonisation entre le ministère de l’Intérieur, de la Décentralisation, et celui de la Fonction publique sur l’organisation et le fonctionnement des services déconcentrées du pouvoir central en province.

 

Après lecture du rapport final, le Premier Ministre Bruno Tshibala et le Vice-premier ministre intérimaire en charge de l’Intérieur Basile Olongo ont procédé à la remise de brevets aux participants.

*Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD*

En marge de la clôture du séminaire de recadrage des gouverneurs et Vice- gouverneurs ce mercredi 15 mai 2019 à l’hôtel Fleuve Congo, le président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo, par l’entremise du Premier Ministre, Bruno Tshibala, a recommandé aux Gouverneurs et Vice-gouverneurs des provinces de choisir l’audace, le pragmatisme pour atteindre les objectifs de développement de leurs provinces et entités respectifs.

À en croire le Chef du gouvernement Bruno Tshibala, la rétrocession sera, à coup sûr, une solution royale pour mettre fin aux doléances de leurs prédécesseurs.

« A l’issue de ce séminaire, vous disposez de tous les atouts nécessaires et vous sortez lumineux pour aller tête haute vers la réalisation du projet de développement économique du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo » a déclaré le Premier Ministre Bruno Tshibala. Tout en insistant sur la nécessité de privilégier la vision du Chef de l’Etat et de plus regarder dans la même direction.

Ce séminaire,a-t-il dit est une réactivation en vue de permettre aux gouverneurs d’affronter et de résoudre les problèmes qui se posent dans leurs provinces et qui, par ailleurs, handicapent le développement des entités de base.

« Sans le progrès de ces entités, on ne saurait atteindre le développement intégral à l’Horizon 2030’’, a laissé entendre le Premier Ministre dans son mot de clôture.

Par la même occasion, il a rappelé que ce sont les grandes articulations du programme du Chef de l’Etat qui ont servi de cadre de référence pouvant conduire les gouverneurs dans l’exercice de leurs responsabilités. Il s’agit notamment de la relance du développement en RDC, de la restauration de la bonne gouvernance, de l’Etat de droit et du peuple qui constitue l’épicentre de toutes les actions à mener.

Au nom du Président de la République, il a évoqué les difficultés que les gouverneurs auront à affronter. Il est d’avis que pour faire face, il faut créer rapidement une conférence des gouverneurs pour les aider à démarrer en toute responsabilité les défis qui les attendent et auss, de mettre en place toutes les institutions tant provinciales que nationales.

Il les a exhorté sur les défis multiples qui les attendent mais non insurmontables. Il faut privilégier l’intérêt de l’Etat en évitant les querelles byzantines et tirer les leçons de l’instabilité des institutions du passé récente, en entrant dans les mésententes et accord stériles’’.

Par ailleurs, les gouverneurs des provinces ont demandé au chef de l’Etat, une dotation de 3 à 4 milliards USD pour propulser la relance économique de leurs entités respectives, par le financement des infrastructures et des projets structurants productifs. Ils ont aussi invité le Président de la République à engager un plan d’urgence de reconstruction des provinces compte tenu de l’état de délabrement très avancé des infrastructures.

Les séminaristes recommandent également à Félix Tshisekedi de confier les fonds d’investissements aux provinces. Il est par ailleurs demandé au gouvernement de la République à venir organiser le plus tôt possible la conférence des gouverneurs, soit deux mois après l’installation effective et la présentation des programmes des gouvernements provinciaux.

Le gouvernement de la République est aussi interpelé sur d’autres aspects notamment organiser dans un meilleur délai un atelier d’harmonisation entre le ministère de l’Intérieur, de la Décentralisation, et celui de la Fonction publique sur l’organisation et le fonctionnement des services déconcentrées du pouvoir central en province.

Après lecture du rapport final, le Premier Ministre Bruno Tshibala et le Vice-premier ministre intérimaire en charge de l’Intérieur Basile Olongo ont procédé à la remise de brevets aux participants.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top