Tshisekedi instruit les gouverneurs d’adopter un comportement exemplaire dans la gestion des provinces

Le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi a procédé, le lundi 13 mai 2019 à l’hôtel Fleuve Congo situé à Kinshasa/Gombe, au lancement du séminaire de mise en train de nouveaux gouverneurs élus et leurs adjoints.

Dans son allocution, Félix-Antoine Tshisekedi a rappelé aux nouveaux chefs des provinces qu’ils étaient ses représentants dans leurs provinces respectives. « Vous êtes les dignes représentants du Président de la République dans vos provinces respectives. Ceci vous oblige d’adopter dans la gestion de vos entités respectives un comportement exemplaire », a-t-il lancé aux gouverneurs nouvellement investis.

Et d’ajouter : « Vous avez l’obligation d’élaborer vos programmes respectifs en intégrant ma vision qui vise le développement intégral de notre pays. En d’autres termes, l’homme sera au centre de toutes vos actions, dans les différents domaines de la vie ». Le cinquième président de la République démocratique du Congo a dit compter sur chacun d’eux pour qu’à l’issue de son mandat, ils puissent amener ensemble le changement qu’il avait promis au peuple congolais au cours de sa campagne électorale.

Profitant de l’occasion, le Chef de l’État a aussi rappelé aux gouverneurs que le développement du pays prévu dans son agenda passe par la lutte contre les dévoiements. « Les anti-valeurs qui minent nos institutions constituent le premier obstacle à tout effort de développement. Je combattrai avec la dernière énergie la corruption, le détournement des deniers publics, le tribalisme, le népotisme, la concussion, le clientélisme, l’incivisme », a-t-il fermement promis. Et il a s’est montré rassurant sur le respect des droits humains et libertés fondamentales.

L’occasion faisant le larron, Félix Antoine Tshisekedi a détaillé sa vision qui se décline autour de 4 axes stratégiques, notamment, l’homme, la croissance économique, la bonne gouvernance et la société solidaire. Notons que ce séminaire a pour but de mettre les nouveaux gouverneurs en phase de la gouvernance provinciale selon la vision du nouveau président de la République démocratique du Congo. Bien avant l’intervention du président de la République, le vice-premier ministre en charge de l’Intérieur avait aussi pris la parole pour insister l’importance des assises de ce jour.

L’on rappelle qu’après les élections des gouverneurs des provinces, le Chef de l’État Félix Tshisekedi avait procédé à l’investiture de 18 sur 23 gouverneurs conformément à l’article 80 de la Constitution.

Clément Muamba Mulembue/Times.cd

Laisser un commentaire