RDC:J. Mabunda attend voir une opposition constructive et l’invite à présenter son Porte- parole

 

 

Dans un entretien accordé à Radio France internationale ce lundi 13 mai 2019, Jeanine Mabunda est revenue sur la situation de l’opposition parlementaire qui avait boycotté le poste de Rapporteur-adjoint lui accordé lors de la répartition des postes au bureau définitif de la chambre basse du Parlement.

 

« La majorité a un poids politique évidemment supérieur à celui de l’opposition au moment où les discussions ont commencé » a-t-elle rappelé. Elle dit reconnaître qu’il y’a un intérêt, une obligation d’avoir le Congo dans toute sa diversité. Nous avons entamé des discussions avec différents leaders de l’opposition. « l’opposition attend une contre proposition de la majorité qui irait dans le sens de compenser ce qu’ils estiment ne pas avoir obtenu au niveau du bureau de l’Assemblée nationale » a estimé l’élue de Bumba.

 

Soucieux du bon fonctionnement de sa chambre législative,elle a rappelé que nous sommes en train de constituer des groupes parlementaires,ensuite il y aura des commissions de travail. C’est peut être au sein de ces différents organes que nous pourrons poursuivre ce dialogue pour mettre tout le monde à l’aise.

 

A la question de savoir si on l’a demandé de lancer une démarche de mise en accusation de l’actuel chef de l’État au niveau du Parlement, elle a rassuré que tous les moyens de contrôle sont permis mais dans le respect des institutions, dans le souci de la concorde nationale et dans le respect des intérêts des congolais.

 

En outre, Jeanine Mabunda espère voir une opposition constructive, démocratique que toutes les sensibilités c’est-à-dire, l’opposition ou la majorité s’expriment avec une certaine responsabilité. « Les congolais sont fatigués de la politique politicienne » a-t-elle souligné.

 

Par la même occasion, elle a fait savoir qu’elle ne peut pas non plus juger une opposition qui a plusieurs visages, aujourd’hui on a attendu la voie de Moïse Katumbi, il appartiendra à l’opposition sensibilité Fayulu, Ève Bazaiba ou Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi de nous dire qu’elle sera le porte voie de cette opposition.

 

À titre de rappel, depuis son élection à la tête de la chambre basse du parlement c’est sa première entrevue avec la presse internationale.

Clément Muamba Mulembue

Laisser un commentaire