Actualité

RDC:Alphonse Ngoyi Kasanji offre son fauteuil Sénatorial à son épouse Mbuyi Ngoyi Odette

 

 

 

Au cours de la plénière de ce jeudi 09 mai 2019 à la chambre haute du parlement, 9 sénateurs récemment élus ont choisi de renoncer à leurs sièges de la chambre haute du Parlement en faisant valider les mandats de leurs 1er suppleants au profit des autres fonctions. Ceci à l’issue de l’expiration du délai de 8 jours leur accordé par la loi pour opérer le choix entre le Sénat et d’autres fonctions incompatibles.

 

Dans le lot, il y’a l’ancien gouverneur de la province du Kasaï Oriental, Alphonse Ngoyi Kasanji élu aussi député national qui vient de céder son siège à la chambre haute du Parlement à son épouse Mbuyi Ngoyi Odette. Partant des données de la Commission électorale nationale indépendante consultée par TIMES.CD, c’est sa femme qui était sa première suppléante et Mwanza Kabongo Noella deuxième suppléante.

 

Cependant, on se souviendra qu’Alphonse Ngoyi Kasanji n’est pas à son premier coup pour ce genre de chose. En effet, lors des élections législatives de 2011, Alphonse Ngoyi Kasanji avait également été élu député national à la circonscription électorale de Mbuji-mayi, il avait préféré garder son fauteuil de gouverneur faute de la non organisation des élections des députés provinciaux et des gouverneurs et attribué son mandat national (2011 à 2018) encore une fois de plus à son épouse.

Face à cette situation devenue récurrentes dans la classe politique congolaise, les observateurs appellent à la révision de la loi électorale lors des prochaines échéances électorales pour essayer de verrouiller et mettre fin à cette pratique des mandats familiaux qui ne favorise pas la méritocratie.

Pour rappel, 43 autres personnes concernées par le cas d’incompatibilité ont choisi de siéger à la chambre haute du parlement.

Clément Muamba Mulembue

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top