Lamuka : la jeunesse congolaise de la Diaspora exige la démission de Moïse Katumbi

 

 

 

Dans sa déclaration rendue publique, le mardi 07 mai 2019, dont une copie est parvenue à TIMES.CD, la jeunesse de la Diaspora de la plateforme Lamuka demande à Moïse Katumbi de démissionner pour avoir reconnu Tshisekedi comme président.

 

 

« Considérant les déclarations de Moïse Katumbi sur France 24, reconnaissant Mr Félix Tshisekedi comme président de la République démocratique du Congo, constatons que Moïse Katumbi ne s’inscrit plus dans le combat porté par l’ensemble de notre peuple sur la vérité des urnes et le soutien indéfectible au président élu, Martin Fayulu, soldat. Par conséquent, la jeunesse congolaise de la Diaspora, prends la communauté internationale tant nationale à témoin, de l’auto exclusion de Moïse Katumbi de Lamuka et lui exige de prendre son courage en mains et démissionner officiellement », indique le communiqué.

 

 

La jeunesse congolaise de la Diaspora ne reconnaît plus Moïse Katumbi en sa qualité du coordonnateur de Lamuka, continue la déclaration signée le 07 mai 2019, au grand Duché de Luxembourg, par la jeunesse congolaise de la Diaspora de la Belgique, Luxembourg, France, Espagne, Italie, Gabon et autres.

 

 

L’on se rend donc compte que le seul péché commis par Moise Katumbi, l’ex-gouverneur de l’ex-province du Katanga, aujourd’hui coordonnateur de la plateforme politique Lamuka pour une durée de 3 mois, c’est d’avoir reconnu, lors de son passage il y a deux jours sur France 24, Félix Antoine Tshisekedi comme président élu de la République démocratique du Congo.

Francis Otshudi

Laisser un commentaire