RDC:Adam Bombole prend ses distances avec Moïse Katumbi pour divergences des vues

 

 

En marge d’une déclaration politique faite ce mardi 30 avril 2019, le parti d’Adam Bombole Ensemble, changeons le Congo (ECCO) dit renoncer à son appartenance à la famille politique de Moise Katumbi Chapwe.

À cette occasion lit-on, »Arrivé à une étape cruciale où le pays est à la croisée des chemins entre l’option d’un développement durable pour la nation, et un combat pour la conquête du pouvoir par le soulèvement populaire, la haine et autres formes de violences, le parti ECCO renonce à son appartenance aux plateformes Alliance des mouvements du Kongo (AMK) et Ensemble pour changement qui implicitement, le liaient à la structure Lamuka ».A lui de préciser qu’il n’a jamais appartenu à la plateforme électorale devenue politique le 27 avril dernier à Bruxelles.

Le président national de l’ECCO évoque une différence d’intérêts entre lui et la coalition Lamuka dont fait partie Moïse Katumbi, autorité morale de l’AMK et Ensemble pour le changement.

« Le Parti Ensemble changeons le Congo a suivi par la voie des ondes la récente prise de position de Monsieur Moïse Katumbi se déclarant membre d’une nouvelle plateforme politique dénommée LAMUKA dont il assure la coordination temporaire. Considérant les rapports de collaboration et non de subordination qui caractérisent le partenariat politique entre Monsieur Moïse Katumbi et Monsieur Adam Bombole. Considérant que Adam Bombole et Monsieur Moïse Katumbi ont soutenu tant le défunt père, feu Étienne Tshisekedi à Genval pour la mise en place du Rassemblement, que l’actuel président de la République démocratique du Congo élu Félix-Antoine Tshisekedi en prélude des élections de 2018. Considérant que ces rapports ont divergé à la veille de la campagne électorale plus précisément au mois de novembre 2018 après la réunion de Genève (mise en place de Lamuka). Considérant que ces divergences de vue n’ont pu être conciliées au point que chacun a campé sur ses positions » s’est justifié l’ancien sociétaire du Mouvement de libération du Congo.

Profitant de l’occasion, L’ECCO réaffirme son soutien au chef de l’État, Président de la République démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi.

Notons qu’après plusieurs prises des positions soutenant Félix- Antoine Tshisekedi depuis son élection mais tout en étant membre de Ensemble pour le changement, cette décision d’Adam Bombole vient de rendre effective le divorce entre lui et Moïse Katumbi

Pour rappel, Adam Bombole fut élu député national aux élections législatives nationales dans la circonscription de Lukunga à Kinshasa sous le label du MLC de Jean-Pierre Bemba, en 2011 candidat président de la République et en 2018, il était candidat aux sénatoriales mais à la veille de ces élections, il avait retiré sa candidature et dénoncé la corruption qui caractérisait ces élections.

Clément Muamba Mulembue

Laisser un commentaire