Grands Lacs:Claude Ibalanky porteur du message de Félix Tshisekedi à Pierre Nkurunziza

 

 

L’heure n’est pas de tout repos pour le Coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’accord cadre d’Addis-Abeba, Claude Ibalanky Ekolomba Ben Baruch depuis son installation officielle le 30 mars dernier.

Ce dimanche 28 avril 2019, Claude Ekolomba Ibalanky, Envoyé spécial du président de la République Démocratique du Congo a été reçu par le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza.

À en croire la présidence burundaise, Ibalanky Ekolomba était porteur d’un message de fraternité et d’amitié de la part du Président Tshisekedi à son homologue burundais. Selon la même source, Ils ont ensuite échangé sur la coopération multidimensionnelle entre les deux pays.

Par la même occasion, ils ont insisté sur la nécessité de renforcer et de préserver la paix et la sécurité dans la sous- région afin, de permettre l’épanouissement des projets intégrateurs dans le cadre de la coopération économique.

Pour sa part, le Président de la République du Burundi Pierre Nkurunziza s’est réjoui des relations fraternelles qui lient les peuples burundais et congolais depuis longtemps. Il s’est entièrement engagé à œuvrer au renforcement de ces liens et a réaffirmé son attachement à la paix, qui est le socle d’un développement durable.

Il sied de souligner que, Claude Ibalanky Ekolomba Ben Baruch, Coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba (MNS), lors de son installation avait promis à la nation et aux partenaires de redynamiser le Mécanisme national de suivi pour lui permettre de bien mener son rôle et d’accomplir, dans les meilleurs délais, les objectifs lui assignés par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi.

Au niveau régional, Claude Ibalanky envisage de renforcer le climat de collaboration et de proximité entre le MNS et les autres parties prenantes ; promouvoir l’intégration régionale avec l’identification et la réalisation des projets à intérêts communs ; favoriser une interdépendance sécuritaire pour garantir la paix et la stabilité dans nos frontières communes.

A titre de rappel, Pierre Nkurunziza, président de la République du Burundi, avait félicité Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo, proclamé 5ème président de la RDC. Il était parmi les premiers chefs d’Etat à s’exprimer publiquement après l’arrêt de la Cour constitutionnelle en janvier dernier.

Clément Muamba Mulembue

Laisser un commentaire