Actualité

Affaire Katumbi : l’arrêt de la Cour de cassation corrige « une injustice manifeste »

 

Ensemble pour le Changement de Moïse Katumbi Chapwe a salué l’arrêt de la Cour de cassation annulant la condamnation de son leader dans l’affaire de spoliation. « Cette décision de la Cour de cassation vient corriger une injustice manifeste et rétablir un
citoyen congolais dans ses droits élémentaires », peut-on lire dans une déclaration datée du samedi 20 avril 2019 et signée par son directeur de cabinet, Olivier Kamitatu. Cette décision de justice, ajoute-t-elle, est une bonne nouvelle pour l’Etat de droit, si durement éprouvé ces dernières années, en RDC.

Olivier Kamitatu a une fois de plus salué le fait que le président de la République n’ait pas interféré dans un dossier judiciaire. « Pour la première fois depuis 2006, le Président de la République s’est abstenu d’interférer dans une affaire qui relève de la Justice. C’est une attitude louable à encourager pour la promotion d’une démocratie digne de ce nom et la création d’un environnement favorable aux investissements », déclare-t-il. Et de souligner : « Nous remercions de tout coeur nos compatriotes qui se battent depuis trois ans pour le rétablissement de cet État de droit ».

« Nous saluons les juges qui ont fait l’objet de graves menaces et dangers, y compris certains qui ont été contraints à l’exil. Ensemble sera aux côtés du peuple pour poursuivre la lutte pour la justice, la démocratie et la renaissance du pays », conclut Olivier Kamitatu, directeur de cabinet de Moïse Katumbi.

Pour mémoire, la Cour de cassation a annulé le 17 avril 2019 la condamnation de Moïse Katumbi à trois ans de prison, prononcée le 21 juin 2016 par le tribunal de paix Lubumbashi/Kamalondo dans une affaire de spoliation immobilière. Les juges de cassation ont par ailleurs annulé la peine d’un million de dollars de dommages et intérêts qui avaient été prononcée à l’encontre de l’opposant en exil.

Clément Muamba Mulembue

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top