Actualité

Goma : Les élus du Nord-Kivu accompagneront Tshisekedi à restaurer l’autorité de l’État

 

Félix Antoine Tshisekedi séjourne, depuis dimanche 14 avril 2019, à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. À cette occasion, Il a échangé, le lundi 15 avril, avec le caucus des députés nationaux et provinciaux élus du Nord-Kivu. Ceux-ci lui ont fait un état des lieux de la situation sécuritaire dans cette partie du pays et de la maladie à virus Ebola qui sévit dans la région de Beni-Butembo-Lubero.

À l’issue de la rencontre, parlant au nom de ses collègues députés, Julien Paluku Kahongya, a réaffirmé l’engagement des élus du Nord-Kivu à accompagner les actions du Chef de l’Etat visant à restaurer l’autorité de l’Etat sur toute la province du Nord-Kivu, singulièrement, et sur l’ensemble du pays en général.

« Nous avons reçu un engagement ferme de la part du Président de la République qui a clairement indiqué qu’il se sentira Président de la République lorsqu’il y aura la paix dans l’Est de la République démocratique du Congo », a-t-il indiqué. Aussi, a-t-il signifié, ses collègues et lui ont été appelés à œuvrer pour la paix et la cohabitation pacifique, car le Nord-Kivu devra cesser d’être le ventre mou du pays, mais plutôt son moteur pour le développement.

« En tant qu’élus, nous avons rassuré le Président de notre engagement d’accompagner son action parce qu’il a tenu à solliciter notre volonté pour que nous l’associons à la sienne, car l’association de ces deux volontés va permettre à la population d’humer l’air de la paix », a déclaré le député Julien Paluku, ancien gouverneur du Nord-Kivu. Il a par ailleurs révélé que le Président de la République a prévenu tous les élus qu’il n’y aura pas d’immunité contre quiconque sera cité dans la collaboration avec les groupes armés, surtout que l’impunité a souvent été à la base de l’insécurité qui a longtemps gangrené la partie Est de RDC.

Outre la question de la sécurité, le virus à Ebola a aussi été évoqué. À l’en croire, il y aura des sanctions contre quiconque s’érigera en obstacle à la riposte contre Ebola. Par la même occasion, a-t-il fait savoir, le Président Félix Antoine Tshisekedi a invité les députés nationaux et provinciaux du Nord-Kivu à s’impliquer à suffisance dans la riposte contre la maladie à virus Ebola qui sévit dans la partie dite Grand Nord du Nord-Kivu. « Le Président a promis de sévir quiconque se constituera en obstacle pour que l’on arrive à bout de cette 10ème épidémie qui a besoin des efforts de tout le monde », a-t-il conclu.

Rappelons-le, avant cette rencontre, Félix Antoine Tshisekedi a présidé une réunion avec les autorités militaires et civiles pour étudier les voies et moyens afin de donner la paix aux concitoyens de cette partie de la RDC.

Clément Muamba Mulembue

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top