Actualité

Kinshasa: un marché pirate empêche la bonne circulation sur le boulevard Lumumba !

 

Selon plusieurs témoignages concordant, le boulevard Lumumba au niveau de la commune de Masina sert désormais de marché le soir où tout se vend. Cette situation intervient souvent au quartier 1, à l’entrée Petro- Congo.

Pour cause, le soire venu, à partir de 16h jusqu’à 23h, cette partie de la chaussée qui mène vers l’aéroport international de Ndjili, se transforme en un marché où sont vendus les vivres tels que ; poissons, haricots,du savon et tous les autres produits manufacturés.

Interrogé par un limier de TIME’S.CD, l’une des vendeuses explique les motivations de cette situation en refusant d’aller vendre au marché de la liberté qui se trouve non loin de là à cause de nombreuses taxes qui leur sont imposées par l’Hôtel de Ville via les responsables de ce marché public de proximité.

« Je sais que le marché de la liberté est tout prèt de nous ,mais je ne peux pas vendre là-bas à cause de différentes taxes qui, sont vraiment exagérées par les autorités du marché,particulièrement, la responsable numéro 1. Ici où je vends tranquillement qui viendra me demander de payer tout cet argent. Parce que, ce boulevard n’appartient à personne. Donc, il n’y’a pas un responsable qui le surveille, a déclaré maman M. une vendeuse de poisson sur le boulevard « .

Joël Mulong, un étudiant de l’Institut du pétrole et gaz, ( IPG) explique le bien fondé de cette activité illicite.

« Vous savez bien que le marché ferme à 16h ,moi je suis étudiant, le matin je vais aux cours et c’est le soir que j’ai le temps de vendre tous mes fruits que vous voyez. Je fais cette activité pour répondre à la demande de ceux là qui reviennent du Centre-ville, vers nous ici à Tshangu. Ainsi, l’argent que je gagne en vendant dans ce marché à la sauvette me permet de payer à la fois le transport mais aussi mes syllabus, a-t-il fait savoir »

Et selon plusieurs usagers de la route dans cette partie de la ville de Kinshasa,le fait de transformer ce tronçon en un marché le soir serait à la base de plusieurs accidents que l’on a déploré et qui se produisent très fréquemment dans cette partie de la ville de Kinshasa.

Bien-aimé ipala
Journaliste/stagiaire TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top