Actualité

RDC -Kasaï Oriental: grève à la Miba, l’implication de Félix Tshisekedi sollicitée

 

Depuis le début de la semaine, les agents de toutes les structures de la société Minière de bakwanga (Miba) observent un mouvement de grève.

À en croire un agent de cette société qui s’est confié ce jeudi 28 mars 2019 à TIMES.CD, plusieurs réclamations sont à la base de ce mouvement de débrayage. Il s’agit notamment des 116 mois d’arriérés des salaires conventionnels, 216 mois d’arriérés des vivres de base (farine, huile, sel et maïs).

Outre ces revendications, les agents sollicitent l’implication de Félix Antoine Tshisekedi, Chef de l’État et du gouvernement de la République afin de prendre en charge les salaires des agents en attendant la relance proprement dite de la société. Le départ de l’actuel comité de gestion dirigé par le PCA Mbaya Tshiakani Tshabantu et le DG Mukina Kandekande est vivement réclamé ainsi que l’organisation
de l’élection d’un comité syndicale neutre et non inféodé à la à l’actuel comité de gestion.

L’on apprend également, d’après des sources locales, une réunion de crise est prévue entre le gouverneur ad. intérim de la province du Kasaï Oriental et l’équipe dirigeante de cette société afin, de trouver des solutions idoines aux différentes revendications des travailleurs.

Pour rappel, la MIBA traine une ardoise de plus 150 millions USD de dette sociale. Ce qui fait fuir tout potentiel investisseur intéressé.

Si de manière périodique, les agents vont en grève et reprennent le travail, tous les Comités de gestion qui ont précédé ces dernières années n’ont déployés leurs efforts que pour préserver les signes vitaux de l’entreprise.

De Muzito à Tshibala, le décaissement de la première tranche de 20 millions USD sur les 100 millions USD nécessaires à l’époque pour relancer la production de la Minière de Bakwanga n’a bénéficié d’aucune célérité.

En 8 ans précisent les agents de cette société, seuls 10 millions USD ont été décaissés en plusieurs tranches.

L’actuel comité dirigé par Mukina Kandekande a trouvé ces dossiers sur sa table avec mission de stabiliser la situation de la MIBA mais depuis sa nomination la situation des travailleurs n’a toujours pas changé.

Clément Muamba Mulembue

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top