Actualité

RDC:Une commission dénommée Étienne Tshisekedi pour remettre certains citoyens dans leurs droits

Dans le cadre des premiers 100 jours du Président de la République démocratique du Congo,  Félix Antoine Tshisekedi, une commission dénommée Etienne Tshisekedi a été  créée depuis le samedi 23 mars 2019 au sein du ministère des Affaires foncières. Elle a pour mission de répertorier tous les cas où certains citoyens ont été déguerpis ou privés de leurs parcelles à travers toute la République pour les remettre dans leurs droits. Cette commission devra donner un signal fort dans la lutte pour la justice sociale. Le ministre intérimaire des Affaires sociales, Emmanuel Ilunga l’a fait savoir au cours d’une interview accordée ce lundi 25 mars 2019 à Radio Okapi.

« C’est une commission pour rendre justice aux plus faibles, à tous ceux qui ont été spoliés injustement pas les puissants qui se croient tout permis, qui arrachent des parcelles des gens et qui mettent des familles entières dans la rue. Cette commission va aller dans le sens de la justice foncière. Des simples citoyens ont été délogés dans leur maison du fait qu’ils n’ont pas eu le temps de faire des certificats ou d’enregistrer leurs parcelles et des gens véreux ont compris, ils ont enquêté, ils sont allés enregistrer en leurs noms et leurs ont opposés des certificats et ils les ont déguerpis » rapporte Emmanuel Ilunga.

Il explique que cette commission est dénommée Etienne Tshisekedi pour lui rendre hommage, dans son combat de la justice sociale et de l’Etat de droit.

« Le faire vivre, le faire exister, c’est trouver des mécanismes à travers lesquels son combat se poursuit. Pour que les gens se reconnaissent à jamais en lui, c’est faire faire justice à la société » poursuit Emmanuel Ilunga au cours de la même interview.

Pour lui, l’Etat devra défendre les faibles. Les victimes se signaler à l’Etat, qui va tout mettre en œuvre pour qu’ils aient gain de cause.

« Je ne dirai même pas la justice du plus fort, je pense que c’est l’arbitraire. Certains, se croyant tout-puissants, parce qu’ils sont riches, ils ont beaucoup d’argent, soit parce qu’ils ont une position sociale très élevée, et ils se sont permis d’abuser de leur pouvoir, c’est l’abus de pouvoir »fait remarquer le ministre Ilunga.

Rappelons-le, dans le cadre des mesures urgentes dans le cadre de 100 premiers jours de Félix Antoine Tshisekedi, plusieurs mesures ou décisions sont prises dans les différents secteurs de la vie nationale.

Clément Muamba Mulembue

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top